Effect of hyperbaric pressure treatment on the growth and physiology of bacteria that cause decay in fruits and vegetables.

Liplap, P., Toussaint, V., Toivonen, P.M.A., Vigneault, C., Boutin, J., et Raghavan, G.S.V. (2014). « Effect of hyperbaric pressure treatment on the growth and physiology of bacteria that cause decay in fruits and vegetables. », Food and Bioprocess Technology, 7(8), p. 2267-2280. doi : 10.1007/s11947-013-1197-2  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons étudié la réaction de bactéries au traitement hyperbare. Pour ce faire, nous avons inoculé trois bactéries qui causent la pourriture des fruits et des légumes (Pseudomonas cichorii, Pectobacterium carotovorum et Pseudomonas marginalis) sur des microplaques BIOLOG que nous avons soumises à différentes conditions de température et de pression, dont 100, 200, 400, 625 et 850 kPa à 20 °C, et 100 kPa à 4 °C. Pendant sept jours, nous avons vérifié les changements de couleur correspondant à l’utilisation de la source de carbone par les bactéries, c’est-à-dire leur croissance, toutes les 24 heures. Les résultats montrent que la pression supérieure à une atmosphère (hyperbare) et la température influent toutes les deux sur la croissance des bactéries. À mesure que la pression augmentait, la croissance bactérienne diminuait de manière significative, et l’étendue de la diminution variait selon l’espèce bactérienne. À 850 kPa, la croissance maximale du Pseudomonas cichorii, du Pectobacterium carotovorum et du Pseudomonas marginalis a diminué de 71, 56 et 43 %, respectivement. Parmi ces bactéries, le Pseudomonas cichorii était le plus sensible à la pression, tandis que le Pectobacterium carotovorum était le plus sensible à la température. En général, les conditions hyperbares ont induit l’utilisation des mêmes sources de carbone que celles utilisées à basse température. Dans l’ensemble, le traitement hyperbare peut réduire directement la croissance bactérienne après la récolte des fruits et légumes.

Date de modification :