A wide view of no-tillage practices and soil organic carbon sequestration.

Yang, X.M., Drury, C.F., et Wander, M.M. (2013). « A wide view of no-tillage practices and soil organic carbon sequestration. », Acta Agriculturae Scandinavica, Section B - Plant & Soil Science, 63, p. 523-530. doi : 10.1080/09064710.2013.816363  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

De nombreuses personnes croient que les pratiques aratoires antiérosives pourraient favoriser la séquestration de gaz carbonique atmosphérique dans les sols agricoles, ce qui aurait pour effet de contrebalancer en partie les gaz à effet de serre et d’atténuer les répercussions du réchauffement climatique. Grâce aux progrès accomplis récemment dans l’analyse du carbone du sol (C) et des gaz à effet de serre, il est maintenant possible d’évaluer les effets des pratiques aratoires antiérosives sur la séquestration du C selon différentes perspectives. Ces pratiques favorisent effectivement la conservation du sol et de l’eau, mais les estimations de la séquestration de C qui leur sont associées sont biaisées, plus particulièrement dans le cas des systèmes sans travail du sol « purs ». En conséquence, le présent article donne un aperçu des progrès réalisés dans l’évaluation de la séquestration du C associée aux systèmes culturaux sans travail du sol (qui constituent le type par excellence de pratique aratoire antiérosive) et aux systèmes avec travail du sol classique. Nous présentons une analyse approfondie de l’incidence possible des méthodes d’échantillonnage du sol et de calcul sur les estimations des gains ou des pertes de C dans les systèmes culturaux sans travail du sol et avec travail du sol classique. L’article traite également des aspects suivants : 1) l’incidence des systèmes culturaux sans travail du sol sur le rendement des cultures, qui régit l’apport de C organique provenant des résidus de culture, 2) l’incidence des systèmes sans travail du sol sur la minéralisation du C organique du sol, qui constitue une importante source de production de C, et 3) les valeurs initiales des stocks de C et des taux d’érosion du sol, qui sont cruciales pour l’estimation du taux de séquestration de C associé à différents systèmes culturaux. Les auteurs de nombreuses études ont indiqué que les effets des systèmes culturaux sans travail du sol sur la séquestration du C dépendaient de nombreux facteurs et ne devaient pas faire l’objet de généralisations.

Date de modification :