Transport of Residual Soluble Salts and Total Sulfur through Intact Soil Cores Amended with Fresh or Composted Beef Cattle Feedlot Manure for Nine Years.

Miller, J.J., Beasley, B.W., et Drury, C.F. (2013). « Transport of Residual Soluble Salts and Total Sulfur through Intact Soil Cores Amended with Fresh or Composted Beef Cattle Feedlot Manure for Nine Years. », Compost Science & Utilization, 21, p. 22-33. doi : 10.1080/1065657X.2013.785195  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le compostage du fumier de bovins de boucherie (Bos taurus) peut faire augmenter la concentration des sels solubles (Ca, Mg, Na, K) et du soufre total (S) et favoriser leur transport dans le sol. Peu d’études comparatives ont été réalisées sur le transport de ces substances dans les sols amendés au fumier composté (FC) et au fumier frais de parc d’engraissement (FF) mis en tas pendant au plus deux mois. Notre objectif était de déterminer si le transport de ces substances était plus important dans le cas du FC que du FF. Les fumiers ont été appliqués annuellement sur un loam argileux à raison de 77 Mg ha−1 en poids sec pendant neuf ans. Des carottes de sol intactes ont été prélevées au champ au printemps 2007. De l’eau désionisée a été appliquée en laboratoire aux carottes de sol, à des taux produisant des conditions d’équilibre (4,9 cm j−1) et des conditions non saturées. Les concentrations résiduelles ont été mesurées dans l’effluent, et les courbes de restitution et de perte de masse cumulative ont été établies. Les concentrations de pointe de K et de S total, les concentrations moyennes de Na, de K et de S total pondérées en fonction du débit ainsi que les pertes de masse de ces substances et les quantités récupérées de Mg, de Na, de K et de S total ont été significativement plus élevées (P ≤ 0,05) pour le FC que pour le FF. Cependant, les concentrations de pointe, les concentrations moyennes pondérées en fonction du débit et les pertes de masse de Ca et de Mg ont été similaires pour les deux types de fumier. Les effets des traitements sur ces deux sels solubles ont probablement été masqués par les concentrations élevées de Ca et de Mg naturellement présentes dans le sol. L’analyse de covariance a également montré que la perte de masse cumulative de la plupart des substances chimiques (sauf le Ca) était plus importante pour le FC que pour le FF à des volumes poraux se situant entre 0,25 et 2,5. Nos résultats n’ont cependant pas pu être expliqués par les différences de composition chimique des amendements ou du sol, ni par la plus grande capacité d’échange cationique du FC par rapport au FF. La plus grande conductivité hydraulique en condition non saturée (à 7 mbar) du sol amendé au FC par rapport au sol amendé au FF est probablement à l’origine du transport accru de Na, de K et de S total et pourrait être liée aux effets physiques des particules fines, qui entraînent une augmentation du débit de l’eau dans le cas du fumier composté.

Date de modification :