Spectral discrimination by Synanthedon myopaeformis (Lepidoptera: Sesiidae) when orienting to traps baited with sex pheromone or feeding attractants.

Judd, G.J.R. et Eby, C. (2014). « Spectral discrimination by Synanthedon myopaeformis (Lepidoptera: Sesiidae) when orienting to traps baited with sex pheromone or feeding attractants. », The Canadian Entomologist, 146(1), p. 8-25. doi : 10.4039/tce.2013.55  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La sésie du pommier, Synanthedon myopaeformis (Borkhausen) (Lepidoptera: Sesii-dae), est une espèce envahissante au Canada et un ravageur qui détruit les pommiers commerciaux en Colombie-Britannique. On met au point actuellement des méthodes de piégeage de masse pour aider les producteurs de pommes organiques à gérer ce ravageur. Nous avons manipulé et mesuré les facteurs de réflexion de pièges delta, de pièges Unitrap et de bouteilles pièges utilisés pour dis-séminer les appâts de piégeage de masse, les phéromones sexuelles, le phénylacétaldéhyde et le jus de raisin, et possédant des propriétés de réflexion différentes. Les S. myopaeformis ne discriminent pas entre les pièges delta appâtés de phéromones et peints en jaune, vert ou blanc de ceux laissés transparents (groupe 1), ni entre ceux peints en violet, bleu, rouge ou noir (groupe 2). Les captures dans tous les traitements du groupe 1 sont significativement plus importantes que celles de tous ceux du groupe 2. Les captures dans les pièges delta munis de phéromones sont en corrélation positive avec l’intensité de leur réflexion des longueurs d’onde vertes (500–550 nm). Les pièges delta peints en jaune fluorescent réfléchissent plus de lumière verte et ultraviolette (300–400 nm) que les pièges standard jaunes ou verts, mais capturent significativement moins de sésies lorsque munis de phéromones, ce qui semble indiquer une interaction antagoniste des comportements sensibles au vert et à l’ultraviolet. Les pièges Unitrap entièrement jaunes munis de phéromones récoltent sig-nificativement plus de sésies que les pièges Unitrap équivalents entièrement verts, blancs ou rouges. Les captures dans les pièges Unitrap entièrement jaunes munis de phéromones diminuent lorsque l’une des composantes (couvercle, entonnoir ou cuve) est remplacée par une composante verte. La modification de l’intensité ou de la qualité de la réflexion de l’entonnoir a l’impact le plus important sur les captures dans les pièges Unitrap (réduction de 82%). Les préférences spectrales sont modulées par les odeurs qui provoquent des comportements différents (accouplement plutôt qu’alimentation). Lorsqu’ils sont munis de phénylacétaldéhyde, une odeur florale d’alimentation, les pièges delta jaunes et verts sont les moins attirants, alors que les pièges bleus et noirs sont parmi les plus attirants. Les bouteilles pièges noires contenant du jus de raisin comme appât attrapent significativement plus sésies que celles d’autres couleurs, excepté le blanc; nous recommandons donc ces pièges pour la capture de masse de femelles, tout en minimisant les impacts des appâts de jus sur les espèces non ciblées.

Date de modification :