Effect of hyperbaric pressure and temperature on respiration rates and quality attributes of Boston lettuce.

Liplap, P., Boutin, J., LeBlanc, D.I., Vigneault, C., et Raghavan, G.S.V. (2013). « Effect of hyperbaric pressure and temperature on respiration rates and quality attributes of Boston lettuce. », International Journal of Food Science and Technology. doi : doi:10.1111/ijfs.12288  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La présente étude visait à déterminer si le traitement hyperbare a un effet sur la durée de conservation de la laitue au cours d’un entreposage de courte durée. Nous avons soumis les laitues à diverses conditions de pression et de température (100 à 850 kPa à 20 oC et 100 kPa à 4 oC). Une expérience préliminaire a permis de comparer diverses périodes de traitement (3, 5 et 7 jours). Les traitements hyperbares à 20 oC ont modifié de manière appréciable la qualité organoleptique des laitues, mais celles-ci demeuraient commercialisables au bout de 3 jours. Par contre, les laitues conservées en chambre froide présentaient peu de détérioration, même après 7 jours de traitement, alors qu’au bout d’une telle période aucune des laitues traitées à 20 oC n’était encore commercialisable. Après 5 jours de traitement, le taux de respiration des laitues soumises à des pressions de 625 et 850 kPa demeurait assez stable, tandis que celui des laitues soumises à des pressions moindres commençait à augmenter, signe d’un début de détérioration. Du point de vue de la qualité des laitues, la pression de 850 kPa a donné de meilleurs résultats que la pression de 100 kPa, à 20 oC. Globalement, le traitement hyperbare des tomates est prometteur comme technique de rechange pour l’entreposage de courte durée sans réfrigération.

Date de modification :