Intra-racial genetic variation of Ditylenchus dipsaci isolated from garlic in Ontario as revealed by random amplified polymorphic DNA analysis.

Qiao, Y., Zaidi, M.A., Badiss, A., Hughes, B.R., Celetti, M.J., et Yu, Q. (2013). « Intra-racial genetic variation of Ditylenchus dipsaci isolated from garlic in Ontario as revealed by random amplified polymorphic DNA analysis. », Canadian Journal of Plant Pathology, 35(3), p. 346-353. doi : 10.1080/07060661.2013.804883  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’anguillule des tiges et des bulbes (Ditylenchus dipsaci) a été trouvée dans de l’ail cultivé partout en Ontario au cours d’une étude menée en 2011. Les nématodes trouvés provenaient d’échantillons d’ail et l’espèce Ditylenchus a été identifiée au moyen de techniques morphologiques et moléculaires. La variation génétique de 90 populations collectées dans différentes régions de la province a été étudiée par amplification aléatoire de l’ADN polymorphe. Une population d’oignons et une de D. destructor ont été incluses à des fins de comparaison. Le coefficient de simple appariement et la classification hiérarchique ont été appliqués au polymorphisme pour démontrer les relations intraraces, intraespèces et interespèces. La variation génétique a été détectée chez les populations de D. dipsaci isolées de l’ail provenant d’Ontario. Toutes les populations de D. dipsaci ont été divisées en deux familles distinctes : une petite, consistant de 19 populations provenant de comtés de la portion sud de la province, et une grande, comportant 71 populations provenant principalement des régions est, mais également du sud-ouest et du nord de la province. L’indice de similitude moyen chez les populations de D. dipsaci isolées des échantillons d’ail était de 82 %. Le regroupement des deux familles distinctes semble suggérer qu’il y a eu deux vagues d’introduction de D. dipsaci en Ontario. Il s’agit de la première mention de variation génétique intraraciale chez D. dipsaci.

Date de modification :