Impact of Land-use Change on the Diurnal Cycle Climate of the Canadian Prairies.

Betts, A.K., Desjardins, R.L., Worth, D.E., et Cerkowniak, D.D. (2013). « Impact of Land-use Change on the Diurnal Cycle Climate of the Canadian Prairies. », Journal of Geophysical Research: Atmospheres, 118(21), p. 11996-12011. doi : 10.1002/2013JD020717  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le présent résumé porte sur des observations horaires de température, d’humidité relative et de couverture nuageuse opaque effectuées de 1953 à 2011 dans 14 stations climatologiques, dans l’ensemble des Prairies canadiennes, afin de déterminer l’impact du changement d’utilisation de terres agricoles sur le climat au cours du cycle diurne, c’est-à-dire la température et l’humidité relative moyennes et leurs écarts diurnes. La différence entre les années 1953–1991 et les années 1992–2011 est illustrée. Les changements d’utilisation de terres ont été les plus grands en Saskatchewan, où 15–20 % de la superficie a été détournée au cours des quatre dernières décennies, passant d’une jachère d’été (où la terre est laissée nue pendant un an) à une culture annuelle. Pendant la période de croissance, soit du 20 mai au 28 août, l’humidité relative a augmenté d’environ 7 %. Au cours des deux premiers mois, soit du 20 mai au 19 juillet, les températures maximales et la plage de températures diurnes ont baissé de 1,2 °C et de 0,6 °C, respectivement, la couverture nuageuse a augmenté d’environ 4 %, réduisant le rayonnement net en surface de 6  W m2, et les précipitations ont augmenté. Nous utilisons des données d’assèchement après les précipitations afin d’isoler l’impact de la couverture nuageuse et illustrons le couplage entre l’évapotranspiration et l’humidité relative. Grâce à des données de réanalyse obtenues par ERA-Interim, nous estimons que l’augmentation de l’évapotranspiration des terres cultivées de plus grandes superficies a réduit le rapport de Bowen à la surface de 0,14–0,2. Pour le mois de l’une ou l’autre extrémité de la saison de croissance, la couverture nuageuse a diminué légèrement; les températures maximales ont monté, augmentant les plages de valeurs de température et d’humidité diurnes.

Date de modification :