Antibiosis resistance to cereal leaf beetle, Oulema melanopus (L.) (Coleoptera: Chrysomelidae), in Central Asian wheat germplasm.

Kher, S.V., Dosdall, L.M., Cárcamo, H.A., et El-Bouhssini, M. (2013). « Antibiosis resistance to cereal leaf beetle, Oulema melanopus (L.) (Coleoptera: Chrysomelidae), in Central Asian wheat germplasm. », Journal of Applied Entomology, 137(10), p. 751-760. doi : 10.1111/jen.12074  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le criocère des céréales (Oulema melanopus) (Coleoptera: Chrysomelidae) est un nouveau ravageur envahissant des céréales dans l’Ouest canadien. L’utilisation de plantes hôtes résistantes est considérée comme une option de lutte intégrée potentiellement efficace contre cet insecte. Il a été démontré que certains génotypes de blé (Triticum aestivum L.) présentent une résistance antixénotique à l’égard de l’O. melanopus. Les mécanismes de résistance par antibiose ont toutefois été moins étudiés. Nous présentons ici les résultats d’une étude des mécanismes de résistance antibiotique chez un germoplasme de blé originaire du centre de l’Asie présumé résistant à l’O. melanopus. Notre évaluation du développement et de la survie de criocères des céréales sur des génoptypes expérimentaux a révélé la présence de propriétés antibiotiques chez quatre des six génotypes testés. Les effets antibiotiques se sont manifestés par une diminution de la survie, un prolongement de la période de développement et une réduction de la fitness (valeur adaptative) des adultes. Deux génotypes se sont toutefois révélés des hôtes d’excellente qualité, la survie et la fitness du ravageur étant plus élevées sur ces deux génotypes. La performance de l’O. melanopus sur ces deux génotypes était comparable à celle observée sur le génotype sensible CDC GO, utilisé à titre de témoin. Les génotypes présentant une résistance antibiotique identifiés dans le cadre de nos travaux peuvent maintenant être utilisés comme sources de résistance génétique pour la sélection de cultivars adaptés aux conditions de l’Ouest canadien.

Date de modification :