Use of infrared ocular thermography to assess physiological conditions of pigs prior to slaughter and predict pork quality variation.

Weschenfelder, A.V., Saucier, L., Maldague, X., Rocha, L.M., Schaefer, A.L., et Faucitano, L. (2013). « Use of infrared ocular thermography to assess physiological conditions of pigs prior to slaughter and predict pork quality variation. », Meat Science, 95(3), p. 616-620. doi : 10.1016/j.meatsci.2013.06.003  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Des mesures de la température corporelle ont été prises par thermographie infrarouge dans la région oculaire de 258 porcs immédiatement avant leur abattage. La concentration sanguine de lactate a été mesurée dans des échantillons prélevés alors que les porcs étaient dans le dispositif de contention. La qualité de la viande a été évaluée dans les muscles longissimus dorsi (LD), semi-membraneux (SM) et adducteur. La température oculaire mesurée par thermographie infrarouge était corrélée à la concentration de lactate sanguin (r = 0,20; P = 0,001), au pH de la viande à 1 heure post mortem (pH1 : r = − 0,18; P = 0,03) et à la perte de liquide au ressuage (r = 0,20; P = 0,02) dans le muscle LD, et au pH1 dans le muscle SM (r = − 0,20; P = 0,02). La mesure de la température oculaire par thermographie infrarouge pourrait se révéler un outil utile pour évaluer l’état physiologique des porcs à l’abattage et prévoir la variation de paramètres importants liés à la qualité de la viande. L’intensité des corrélations relevées est cependant relativement faible, et il convient de poursuivre les travaux visant à améliorer la technique de saisie d’image et de réaliser de nouvelles études sous des conditions de pré-abattage plus variées induisant une plus grande variation de la qualité de la viande de porc.

Date de modification :