Numbers of coliforms, Escherichia coli, F-RNA coliphage, rotavirus, bovine enteric calicivirus and presence of non-O157 STEC on commercial vacuum packaged beef.

Jones, T.H., Nattress, F.M., Dilts, B.D., Olsen, D., et Muehlhauser, V. (2014). « Numbers of coliforms, Escherichia coli, F-RNA coliphage, rotavirus, bovine enteric calicivirus and presence of non-O157 STEC on commercial vacuum packaged beef. », Food Microbiology, 42, p. 225-231. doi : 10.1016/j.fm.2014.04.001  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons déterminé le nombre de coliformes, d’Escherichia coli, de coliphages à ARN F‑spécifiques, de calicivirus entériques bovins, de rotavirus (RV) ainsi que la présence d’E. coli shigatoxinogènes (STEC) autres que O157 dans des coupes secondaires de bœuf emballées sous vide offertes dans les commerces au détail à l’aide d’écouvillonnages de la surface entière des 150 morceaux de viande provenant d’établissements agréés par les gouvernements fédéral et provinciaux. La prévalence et le nombre moyen exprimé en valeur logarithmique d’E. coli étaient plus élevés dans la viande provenant d’établissements agréés par les gouvernements provinciaux que dans celle provenant d’établissements agréés par le fédéral (64 % par rapport à 20 %, et −0,3 par rapport à −1,22 log ufc/100 cm2, respectivement). Par contre, la prévalence et le nombre moyen exprimé en valeur logarithmique de coliphages à ARN F‑spécifiques étaient plus faibles dans la viande des établissements agréés par les gouvernements provinciaux que dans celle des établissements agréés par le fédéral (31 % par rapport à 68 %, et −0,86 par rapport à −0,13 log ufc/100 cm2, respectivement). Un échantillon d’E. coli avait les gènes stx2 et eae. Des coliphages à ARN F‑spécifiques d’origine humaine (GII/GIII) ont été détectés dans 12 % et 30 % des échantillons provenant d’établissements agréés par les gouvernements fédéral et provinciaux, respectivement. De l’ARN de RV a été détecté dans 4 % des échantillons, alors qu’aucun ARN de calicivirus entérique bovin n’a été trouvé. Bien que l’infectiosité des RV soit inconnue, la présence de coliphages à ARN F‑spécifiques viables indique que les consommateurs pourraient être à risque lorsqu’ils consomment de la viande insuffisamment cuite contaminée par des RV.

Date de modification :