Plutella australiana (Lepidoptera: Plutellidae), an overlooked diamondback moth revealed by DNA barcodes .

Landry, J.-F. et Hebert, P.D.N. (2013). « Plutella australiana (Lepidoptera: Plutellidae), an overlooked diamondback moth revealed by DNA barcodes . », ZooKeys, 327, p. 43-63. doi : 10.3897/zookeys.327.5831  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le P. xylostella (Linnaeus) était considéré jusqu’à présent comme le seul représentant du genre Plutella en Australie. L’ampleur des dommages infligés aux crucifères cultivées par ce ravageur introduit et les difficultés soulevées par l’élaboration de stratégies de lutte efficaces ont incité les chercheurs à étudier sa biologie de façon détaillée. Les études génétiques effectuées antérieurement appuyaient de façon générale la conclusion selon laquelle un important flux génétique existe entre les populations de cette espèce migratrice. Notre étude révèle toutefois la présence en Australie de deux lignées génétiquement divergentes au sein de ce taxon. Une de ces lignées montre des similarités génétiques et morphologiques étroites avec le taxon quasi cosmopolite Plutella xylostella. La deuxième lignée est très similaire sur le plan de sa morphologie externe, mais elle présente des différences marquées au niveau de la structure des genitalia ainsi que du code-barres de la cytochrome oxydase I. En conséquence, les membres de cette lignée sont décrits comme appartenant à une nouvelle espèce largement répartie dans la moitié est de l’Australie, le P. australiana Landry & Hebert.

Date de modification :