Shared but overlooked: 30 species of Holarctic Microlepidoptera revealed by DNA barcodes and morphology.

Landry, J.-F., Nazari, V., deWaard, J.R., Mutanen, M., Vaamonde, C.L., Huemer, P., et Hebert, P.D.N. (2013). « Shared but overlooked: 30 species of Holarctic Microlepidoptera revealed by DNA barcodes and morphology. », Zootaxa, 3749(1), p. 1-93. doi : 10.11646/zootaxa.3749.1.1  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous décrivons pour la première fois comme holarctiques 30 espèces de Lépidoptères jusque-là tenues pour exclusivement paléarctiques ou néarctiques. La répartition intercontinentale de 28 de ces espèces a d’abord été mise en évidence par barcoding moléculaire puis par examen morphologique; le démarche inverse a mené à la découverte en Amérique du Nord des deux autres espèces, jusque-là tenues pour paléarctiques. Lorsque ces informations sont disponibles, nous précisons l’origine et le statut de chaque espèce (introduite, espèce holarctique passée inaperçue ou redécrite sans savoir qu’elle avait déjà été décrite) et nous présentons une diagnose morphologique et des illustrations. Les espèces visées par le présent article englobent les Tineidae Scardia amurensis Zagulajev, Triaxomera parasitella (Hübner), Nemapogon cloacella (Haworth), Elatobia montelliella (Schantz) et Tinea svenssoni Opheim, les Gracillariidae Caloptilia suberinella (Tengström), Parornix betulae (Stainton) et Phyllonorycter maestingella (Müller), les Yponomeutidae: Paraswammerdamia albicapitella (Scharfenberg) et P. conspersella (Tengström), le Plutellidae Plutella hyperboreella Strand, le Lyonetiidae Lyonetia pulverulentella Zeller, les Autostichidae Oegoconia deauratella (Herrich-Schäffer) et O. novimundi (Busck), les Blastobasidae Blastobasis glandulella (Riley), B. maroccanella (Amsel) et B. tarda Meyrick, les Depressariidae Agonopterix conterminella (Zeller) et Depressaria depressana (F.), les Coleophoridae Coleophora atriplicis Meyrick, C. glitzella Hofmann, C. granulatella Zeller, C. texanella Chambers et C. vitisella Gregson, le Scythrididae Scythris sinensis (Felder et Rogenhofer), les Gelechiidae Altenia perspersella (Wocke), Gnorimoschema jalavai Povolný, Scrobipalpa acuminatella (Sircom) et Sophronia gelidella Nordman, le Choreutidae Anthophila fabriciana (L.) et le Tortricidae Phiaris bipunctana (F.). Les cas de chevauchement d’aire non décelés ont mené dans bien des cas à la redescription de taxons. Cinq nouveaux synonymes sont proposés : Blastobasis glandulella (Riley, 1871) = B. huemeri Sinev, 1993, syn. nov.; B. tarda Meyrick, 1902 = Neoblastobasis ligurica Nel et Varenne, 2004, syn. nov.; Coleophora atriplicis Meyrick, 1928 = C. cervinella McDunnough, 1946, syn. nov.; C. texanella Chambers, 1878 = C. coxi Baldizzone & van der Wolf, 2007, syn. nov., et = C. vagans Walsingham, 1907, syn. nov. Des lectotypes sont désignés pour le Blastobasis tarda Meyrick et le Coleophora texanella Chambers. Nous avons dans certains cas examiné les spécimens types pour établir les nouvelles synonymies. Nous rapportons 12 introductions d’espèces non décelées antérieurement, soulignant la puissance du barcoding moléculaire comme outil de biosurveillance.

Date de modification :