La qualité et la précision de la transformation de l’orge affectent l’ingestion et la digestibilité de la matière sèche chez les bouvillons d’engrais.

Yang, W.-Z., Oba, M., et McAllister, T.A. (2013). « La qualité et la précision de la transformation de l’orge affectent l’ingestion et la digestibilité de la matière sèche chez les bouvillons d’engrais. », Canadian Journal of Animal Science, 93(2), p. 251-260. doi : 10.4141/cjas2012-132  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les auteurs ont procédé une étude visant à établir l’impact de la qualité de l’orge et de la précision de sa transformation, et à vérifier si le manque d’uniformité des grains avait une incidence sur le pH et la fermentation dans le rumen ainsi que sur la digestibilité dans le tube digestif des bouvillons. À cette fin, ils ont recouru à huit bouvillons canulés au rumen dans le cadre d’une expérience double en carrélatin 4x4. Les quatre régimes consistaient en orge légère (LB) transformée avec précision par réglage des aplatisseurs en fonction du calibre du grain, en orge lourde (HB) transformée avec précision, en un mélange à parts égales des deux types d’orge, transformé à un réglage unique des aplatisseurs (CON), et en un mélange à parts égales des deux types d’orge après transformation de précision (PP). Les rations se composaient à 10 % d’ensilage d’orge et à 90% de concentré (selon la matière sèche). Les bouvillons nourris avec du LB ont ingéré plus de matière sèche (P=0.04) que ceux engraissés avec du HB. L’ingestion de matière sèche et d’autres éléments nutritifs était plus élevée (P=0,04) chez les bouvillons recevant du PP que chez ceux nourris avec du CON. Le pH du rumen et la fermentation ne varient pas (P=0,14) avec le traitement. La digestibilité de la matière sèche dans le tractus digestif a tendance (P=0,06) à diminuer avec le LB, comparativement au HB. La transformation de précision accroît la digestibilité des protéines brutes (P=0,04) et des fibres au détergent acide (P=0,06), si bien que la digestibilité de la matière organique a tendance (P=0,10) à augmenter, comparativement à la digestibilité observée avec le traitement CON. Les résultats laissent croire que le tamisage de l’orge en vue d’obtenir des fractions plus homogènes et la transformation de précision de chaque fraction pourraient augmenter l’ingestion d’éléments nutritifs digestibles par les bovins de boucherie. Mots clés: Orge, digestibilité, transformation de précision, qualité, pH du rumen, bouvillons.

Date de modification :