Are soil mineralizable nitrogen pools replenished during the growing season in agricultural soils?

Dessureault-Rompré, J., Zebarth, B.J., Burton, D.L., Gregorich, E.G., Goyer, C., Georgallas, A., et Grant, C.A. (2013). « Are soil mineralizable nitrogen pools replenished during the growing season in agricultural soils? », Soil Science Society of America Journal, 77(2), p. 512-524. doi : 10.2136/sssaj2012.0328  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les variations saisonnières des conditions environnementales ainsi que de la quantité et de la qualité de l’azote (N) présent dans le substrat déterminent la quantité de N disponible dans le sol pour les plantes. La présente étude visait à évaluer les variations saisonnières quantitatives et qualitatives du N minéral du sol et des pools de N minéralisable dans un champ où on a cultivé la pomme de terre (Solanum tuberosum L.) à la suite d’orge (Hordeum vulgare L.), de ray-grass d’Italie (Lolium multiflorum Lam.) et de trèfle rouge (Trifolium pratense L.), espèces susceptibles d’avoir une incidence sur les réserves en N du sol. Nous avons observé de faibles variations saisonnières, et ces variations touchaient principalement le N minéral du sol et le pool I (pool de N minéralisable labile), qui ont diminué de façon significative de mai à août avant d’augmenter en octobre. Par comparaison, l’azote potentiellement minéralisable (N0) n’a pas varié au cours de la saison de culture. En outre, nous avons étudié la répartition des pools de N minéralisable dans le profil pédologique; la taille des pools était similaire dans les couches de 0 à 15 cm et de 15 à 30 cm, mais diminuait dans la couche de 30 à 45 cm. De mai à août, dans toute la couche de 0 à 30 cm, la quantité estimée de N minéral prélevée par les plantes (N accumulé dans les tubercules et la plante à la fin août) était supérieure à la diminution de N dans le sol et le pool I. Cette observation laisse croire que les pools de N minéralisable se renouvèlent activement durant la saison de culture et vient mettre en doute la pertinence d’utiliser pour les études de prévision une équation du premier ordre qui suppose que N0 diminue avec le temps. Nos résultats soulignent qu’il est nécessaire d’acquérir une meilleure compréhension des facteurs agissant sur la taille et la cinétique des pools de N minéralisable pour prévoir avec précision la minéralisation du N durant la saison de culture.

Date de modification :