Deladenus prorsus n. sp. (Nematoda: Neotylenchidae) in dunnage wood from Malaysia intercepted in Ningbo, China.

Yu, Q., Gu, J., et Ye, W. (2013). « Deladenus prorsus n. sp. (Nematoda: Neotylenchidae) in dunnage wood from Malaysia intercepted in Ningbo, China. », Nematology, 15, p. 379-388. doi : 10.1163/15685411-00002683  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous décrivons le nématode Deladenus prorsus n. sp., isolé de bois de calage provenant de Malaisie, intercepté dans le port de Ningbo, en République populaire de Chine. Le bois de calage présentait des trous qui ressemblaient aux trous d’émergence typiques des insectes xylophages et des taches bleues comme celles qui sont associées à ce type de trous. Cette nouvelle espèce se caractérise par la présence des formes mycophage et infectieuse (le genre Deladenus ne comprenait jusqu’à maintenant que des formes mycétophages présentant un dimorphisme féminin). La longueur des mâles et des femelles mycétophages est de 814 (670‑1147) et 898 (812‑979) μm, respectivement, et de 1129 (1114‑1352) μm pour la femelle infectieuse. La position très antérieure du pore excréteur est également caractéristique (à 30,7 [24,4‑33,0] et 30,6 [25,4‑35,6] μm respectivement, chez les mâles et les femelles mycétophages, et à et 37,9 [27,3‑39,7] μm chez les femelles infectieuses) tout comme la distance entre le pore excréteur et l’hémizonide (82 [77‑90] et 74 [54‑92] μm respectivement chez les mâles les femelles mycétophages, et 86 [64‑106] μm chez les femelles infectieuses). Nous discutons ici de l’importance diagnostique du pore excréteur et de l’hémizonide des espèces de ce genre. Nous avons séquencé et analysé la région de l’espaceur transcrit interne de l’ADN ribosomique.

Date de modification :