Identification of the clubroot resistance gene Rpb1 and introgression of the resistance gene into canola breeding lines using a marker-assisted approach.

Chu, M.G., Yu, F.Q., Falk, K.C., Liu, X., Zhang, X., Chang, A., et Peng, G. (2013). « Identification of the clubroot resistance gene Rpb1 and introgression of the resistance gene into canola breeding lines using a marker-assisted approach. », Acta Horticulturae (ISHS), 1005, p. 599-605.

Résumé

Nous avons évalué la résistance de 955 spécimens du genre Brassica contre le pathotype 3 du Plasmodiophora brassicae. Au total, en conditions contrôlées, la gravité de la hernie était de > 50 % inférieure par rapport au témoin sensible chez 35 spécimens, et 4 spécimens de B. rapa et 1 spécimen de B. nigra se sont révélés entièrement résistants à la maladie. Le spécimen FN (B. rapa subsp. chinensis) s’est révélé particulièrement intéressant, en raison de sa capacité à résister à chacun des 5 pathotypes de P. brassicae connus au Canada. La population F1 issue d’un croisement entre FN et une lignée de canola (B. rapa) sensible présentait un rapport de ségrégation 1:1, ce qui indique que la résistance à la hernie est conférée par un seul gène dominant. Nous avons analysé une population F1 de 1299 individus, au moyen de 318 marqueurs microsatellites et 104 marqueurs polymorphes, pour situer le gène de résistance dans le génome. Ce gène, nommé Rpb1, était flanqué par le marqueur sN8591, à 0,54 cM, et par le marqueur sR6340I, à 0,77 cM. Ces marqueurs se sont révélés efficaces pour la sélection assistée par marqueurs dans le cadre de l’introgression du gène de résistance chez des lignées généalogiques de canolas des espèces B. napus et B. rapa.

Date de modification :