Selecting maize for rapid kernel drydown: timing of moisture measurement and relationship to corn heat units, rainfall and solar radiation.

Reid, L.M., Morrison, M.J., Zhu, X., Wu, J.-H., Woldemariam, T., Voloaca, C., et Xiang, K. (2014). « Selecting maize for rapid kernel drydown: timing of moisture measurement and relationship to corn heat units, rainfall and solar radiation. », Maydica, 59(1), p. 9-15.

Résumé

Des études antérieures ont montré qu’il existe une forte corrélation entre l’humidité des épis de maïs mesurée au moyen d’un humidimètre Electrophysics modifié du modèle MT808 et l’humidité du grain et que cette mesure pouvait être utilisée comme outil pour la sélection de génotypes de maïs à dessiccation rapide du grain. Toutefois, il est nécessaire de normaliser un tel outil pour qu’il puisse être utilisé de façon courante et pratique dans le cadre des programmes d’amélioration comportant de grands nombres de sujets. La présente étude visait à déterminer la période optimale pour mesurer l’humidité des épis au moyen de cet humidimètre. En 2007, 2008 et 2009, nous avons réalisé une expérience selon un plan en parcelles divisées, avec trois répétitions; au moyen de l’humidimètre modifié MT808, nous avons mesuré une fois par semaine l’humidité des épis produits par six lignées pures et huit hybrides F1, de la première à la huitième semaine suivant l’apparition des soies. Pour déterminer s’il était possible de prendre de multiples mesures sur le même épi, nous avons ajouté un traitement où les huit mesures étaient prises sur un seul épi. Nous avons observé une corrélation positive entre les mesures d’humidité prises chaque semaine sur des épis distincts et celles prises sur un seul épi, ce qui indique que l’humidité peut être mesurée de manière répétée au moyen d’un seul épi. Nous avons observé des différences génotypiques considérables quant à l’humidité mesurée cinq à huit semaines après l’apparition des soies. Les mesures d’humidité prises aux semaines un, cinq et huit pourraient être utilisées pour le calcul du taux journalier de dessiccation. Les génotypes de maïs (hybrides et lignées pures) pouvaient être répartis en quatre groupes selon leurs taux journaliers de dessiccation durant les semaines un à cinq et cinq à huit : élevé-élevé, élevé-faible, faible-élevé et faible-faible. Les génotypes qui présentaient des taux journaliers de dessiccation élevés durant les semaines un à cinq présentaient généralement aussi les taux journaliers de dessiccation globaux les plus élevés huit semaines après l’apparition des soies. Les hybrides issus des lignées pures qui présentaient les taux journaliers de dessiccation les plus élevés durant les deux périodes présentaient eux aussi ce caractère. La méthode non destructive présentée ici sera utile dans le cadre des programmes de sélection du maïs et améliorera le processus de sélection visant la dessiccation rapide du grain, particulièrement dans les régions à saison courte.

Date de modification :