Quantitative Trait Loci Analysis of Folate Content in Dry Beans, Phaseolus vulgaris L.

Khanal, S., Xue, S.J., Khanal, R., Xie, W., Shi, J., Pauls, K.P., et Navabi, A. (2013). « Quantitative Trait Loci Analysis of Folate Content in Dry Beans, Phaseolus vulgaris L. », International Journal of Agronomy, 2013(Article ID 983641). doi : 10.1155/2013/983641  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les haricots secs (Phaseolus vulgaris L.) contiennent de fortes concentrations de folate, mais celles-ci varient selon les génotypes. Le folate est une vitamine essentielle dont la carence peut entraîner de nombreux problèmes de santé. Le 5-méthyltétrahydrofolate (5MTHF) est la principale forme (80 %) sous laquelle on retrouve cette vitamine dans les haricots secs. Les travaux que nous présentons ici visaient à comparer, chez différents génotypes, les teneurs en folate des graines sèches et à identifier des loci de caractères quantitatifs (QTL) associés à la teneur en folate dans une population issue d’un croisement entre des pools géniques. Nous avons mesuré la teneur en folate chez trois génotypes à grosses graines (AC Elk, Redhawk et Taylor) et un génotype à graines sèches de taille moyenne (Othello), chez les six populations F1 (c.-à-d., croisements dialléliques à sens unique) et chez la F2 de Othello/Redhawk qui ont été évaluées au champ en 2009. Les concentrations de folate total et de 5MTHF ont été mesurées deux fois, à une heure d’intervalle. Nous avons constaté une variation significative (de 147 à 345  μg/100  g [P < 00.5] ) de la concentration de folate chez les génotypes parentaux, la descendance F1 et des membres de la population F2. Les teneurs en 5MTHF et en folate total étaient également moins élevées dans la deuxième mesure que dans la première. Dans les deux mesures, les concentrations les plus élevées de folate total et de 5MTHF ont été trouvées chez la variété de haricots rouge foncé Redhawk, et les concentrations les plus faibles, chez les haricots pinto Othello. L’analyse d’un seul marqueur QTL a permis d’identifier trois QTL pour la teneur en folate total et en 5MTHF dans la première mesure et un marqueur pour le folate total dans la deuxième mesure chez la F2. Ces QTL avaient des effets de dominance significatifs et comptaient chacun pour 7,7 % à 10,5 % de la variance phénotypique totale. Les quatre QTL ont permis d’expliquer 18 % de la variance phénotypique totale du 5MTHF et 19 % de celle du folate total des premières mesures, mais seulement 8 % de la variance phénotypique du folate total de la deuxième mesure.

Date de modification :