Tyrosol attenuates ischemia-reperfusion-induced kidney injury via inhibition of inducible nitric oxide synthas.

Wang, P., Zhu, Q., Wu, N., Siow, Y.L., Aukema, H., et O, K. (2013). « Tyrosol attenuates ischemia-reperfusion-induced kidney injury via inhibition of inducible nitric oxide synthas. », Journal of Agricultural and Food Chemistry, 61(15), p. 3669-3675. doi : 10.1021/jf400227u  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le tyrosol est un composé phénolique antioxydant naturel. Le stress oxydatif est l’un des mécanismes importants à l’origine des lésions rénales provoquées par l’ischémie-reperfusion. Dans la présente étude, nous voulions examiner les effets du tyrosol sur les lésions rénales graves causées par l’ischémie-reperfusion. Nous avons soumis le rein gauche de rats Sprague‑Dawley à une ischémie de 45 minutes puis à une reperfusion de 6 heures. L’ischémie-reperfusion a entraîné une augmentation de la formation de peroxynitrite et de la peroxydation des lipides. Les concentrations des métabolites de l’oxyde nitrique et de l’ARNm codant l’oxyde nitrique synthase inductible (iNOS) étaient élevées dans les reins soumis à la procédure d’ischémie-reperfusion. L’administration de tyrosol (100 mg/kg de poids corporel) aux rats avant l’induction de l’ischémie a réduit significativement la formation de peroxynitrite, la peroxydation des lipides et la concentration des métabolites de l’oxyde nitrique. L’administration de tyrosol a aussi atténué l’activation du facteur nucléaire kappa B (NF‑κB) et l’expression de l’iNOS provoquées par l’ischémie-reperfusion. Ce traitement a amélioré la fonction rénale. Nos résultats portent à croire que le tyrosol pourrait avoir un effet protecteur contre les lésions rénales graves en raison de l’inhibition du stress oxydatif causé par l’iNOS.

Date de modification :