Analyse multivariable de l’évaluation de la rouille jaune et des réactions de l’orge dans des pépinières situées à divers endroits.

Xi, K., Chen, X.M., Capettini, F., Falconi, E., Yang, R.-C., Helm, J.H., Holtz, M.D., Juskiw, P.E., Kumar, K., Nyachiro, J.M., et Turkington, T.K. (2013). « Analyse multivariable de l’évaluation de la rouille jaune et des réactions de l’orge dans des pépinières situées à divers endroits. », Canadian Journal of Plant Science, 93(2), p. 209-219. doi : 10.4141/CJPS2012-051  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les auteurs ont évalué au total 1 357 varié té s d’orge à deux rangs, à six rangs et à grains nus dans des pépinières de présélection de la résistance à la rouille jaune de Toluca, au Mexique (2007), de Quito, en Équateur (2007 et 2008), ainsi que de Pullman et de Mt. Vernon, dans la région nord-ouest du Pacifique, aux États-Unis (2007_2009). Les données de présélection pour la résistance de l’orge à la rouille jaune issues de nombreux endroits et prélevées à diverses saisons ont été examinées par analyse factorielle (AF), par analyse en composantes principales (ACP) et par analyse de la variance (ANOVA). L’AF entraîne le retranchement de plusieurs variables de l’évaluation en raison d’un taux d’infection inadéquat ou d’une échelle d’évaluation inapproprié e. Les résultats de l’ACP révèlent que l’orge à deux rangs est généralement plus résistante que celle à six rangs ou à grains nus. L’ANOVA indique que la saison exerce peu d’influence sur la présélection, mais que les varié té s d’orge sensibles et résistantes à la rouille jaune se différencient sensiblement d’après les valeurs moyennes pour le type d’infection (TI) et la proportion de la surface des feuilles touchées (gravité de la maladie, GM) relevées lors des essais de trois ans dans maintes pépinières. Les corrélations significatives entre le TI et la GM lors des diverses évaluations laissent croire que l’un pourrait remplacer l’autre sans qu’on perde une part importante des renseignements sur les réactions de l’orge à la rouille jaune. La première composante principale est un critère utile pour évaluer la réaction des lignées d’orge à la rouille jaune.

Date de modification :