Excessive sulfur supply reduces arsenic accumulation in brown rice.

Fan, J., Xia, X., Hu, Z., Ziadi, N., et Liu, C. (2013). « Excessive sulfur supply reduces arsenic accumulation in brown rice. », Plant, Soil and Environment, 59(4), p. 169-174.

Résumé

La présente étude a porté sur l’incidence d’un apport excessif de soufre (S) sur la formation de plaques de fer et l’accumulation d’arsenic (As) dans les plants de riz. Nous avons réalisé une expérience de culture en pots de terre et de sable en utilisant deux concentrations d’As (0 et 20 mg/kg) combinées à trois concentrations de S (0, 60 et 120 mg/kg). Selon les résultats obtenus, un apport excessif de S a entraîné une diminution significative de la concentration d’As dans le riz brun; la concentration d’As dans les racines a cependant augmenté avec le taux d’apport de S. Par ailleurs, les facteurs de bioconcentration dans les feuilles et les tiges ont été de 8 à 35 fois plus élevés que le facteur de bioconcentration dans le riz brun, ce qui indique que l’As s’est surtout accumulé dans les feuilles et les tiges plutôt que dans les grains. De plus, l’apport excessif de S a entraîné une diminution significative du facteur de translocation de l’As comparativement au traitement sans apport de S. Ces résultats indiquent qu’un apport excessif de S peut réduire la translocation de l’As du sol et des racines vers les grains. Le mécanisme pourrait être attribué à l’apport excessif de S ayant causé une diminution de l’As disponible, une augmentation de la formation de plaques de fer en raison du stress lié à l’As et une augmentation du glutathion dans les feuilles et les racines de la plante. Par conséquent, un apport excessif de S peut réduire l’accumulation d’As dans le riz brun exposé à des sols contaminés à l’As, mais peut toutefois entraîner une baisse de rendement des rizières.

Date de modification :