Effects of pipothiazine palmitate on handling stress and on the characteristics of semen collected by electroejaculation in bison (Bison bison) bulls.

Toosi, B.M., Gratton, G., McCorkell, R.B., Wynne-Edwards, K.E., Woodbury, M.R., et Lessard, C.J. (2013). « Effects of pipothiazine palmitate on handling stress and on the characteristics of semen collected by electroejaculation in bison (Bison bison) bulls. », Animal Reproduction Science, 138(1-2), p. 55-63. doi : 10.1016/j.anireprosci.2013.01.012  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La manipulation du bison d’Amérique peut stresser l’animal et être risquée pour le manipulateur. De plus, ce stress peut nuire à la qualité de du sperme recueilli par électroéjaculation. Nostre étude visait à déterminer si l’administration d’un neuroleptique à action prolongée (NAP) permettrait de réduire le stress chez les bisons et, par conséquent, d’améliorer la qualité du sperme électroéjaculé. Nous avons procédé à huit essais répétés entre mai et novembre. Dans chacun, les six mêmes bisons ont été répartis au hasard dans un des groupes suivants : animaux traités avec un NAP (n = 3) et témoins non traités (n = 3). Le palmitate de pipotiazine (Piportil L4) a été administré par voie intramusculaire, en une seule dose de 100 mg, dans les essais 1 à 4, ou en une dose de 200 mg, dans les essais 5 à 8. Dans chaque essai, nous avons recueilli du sperme par électroéjaculation aux jours 4, 6, 11 et 13 après le traitement. Nous avons analysé des paramètres de comportement ainsi que la morphologie et la mobilité des spermatozoïdes. Nous avons prélevé des échantillons de sang avant chaque électroéjaculation pour mesurer les concentrations sériques de testostérone, de cortisol et de corticostérone. Comparativement aux taureaux du groupe témoin, ceux qui avaient reçu 100 mg de Piportil L4 se débattaient moins et leur temps de contention était moindre (P < 0,05). Les paramètres liés à la mobilité des spermatozoïdes ainsi que les concentrations sériques de la testostérone, du cortisol et de la corticostérone n’ont pas changé de manière significative chez les animaux qui avaient reçu 100 mg du NAP (P > 0,05). Cependant, l’administration de 200 mg de Piportil L4 a diminué le temps de contention des taureaux et celui nécessaire à la collecte du sperme (P < 0,05). De plus, comparativement aux spermatozoïdes provenant des animaux du groupe témoin, ceux des animaux traités avaient une meilleure mobilité totale et progressive (P < 0,05). Il est intéressant de noter qu’après l’administration de 200 mg de palmitate de pipotiazine, la concentration sérique de corticostérone, substance endocrinienne indicatrice de stress, était moins élevée chez les animaux traités que chez les témoins non traités (0,10 ± 0,01 et 0,15 ± 0,02 ng/mL, respectivement), tandis que la concentration de testostérone était plus élevée (9,11 ± 1,68 et 5,33 ± 0,74 ng/mL, respectivement; P < 0,05). En conclusion, cette étude montre que l’administration de 200 mg de Piportil L4 peut réduire le stress comportemental et endocrinien chez les bisons mâles adultes, permettant ainsi d’augmenter, de façon indirecte, la concentration de testostérone et d’améliorer la qualité du sperme.

Date de modification :