An efficient method for the determination of furan derivatives in apple cider and wine by solid phase extraction and high performance liquid chromatography-Diode array detector.

Hu, G., Hernandez, M., Zhu, H., et Shao, S. (2013). « An efficient method for the determination of furan derivatives in apple cider and wine by solid phase extraction and high performance liquid chromatography-Diode array detector. », Journal of Chromatography A, 1284, p. 100-106. doi : 10.1016/j.chroma.2013.02.002  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons développé une méthode fiable d’EPS-CLHP/DRD pour la séparation et le dosage simultané de 10 dérivés du furane dans des matrices de cidre de pomme et de vin, parmi ces dérivés le 5 hydroxyméthylfurane-2-carbaldéhyde (5-HMFD), la 4-hydroxy-2,5-diméthyl-(2H)-furan-3-one (4 HDMF), l’acide furane-2-carboxylique (2-FA), le furane-2-carbaldéhyde (2-F), le furane-3-carbaldéhyde (3-F), le 2-acétylfurane (2-AF), le 5-méthylfurane--2-carbaldéhyde (5-MFD), le furane 2-carboxylate de méthyle (MFT), le 2-propionylfurane (2-PF) et le furane-2-carboxylate d’éthyle (EFT). Tous ces composés ont été séparés avec satisfaction sur une colonne C18 en moins de 30 min. Les paramètres pour l’extraction en phase solide ont été optimisés, y compris le sorbant, le volume d’échantillon, le solvant de rinçage et le solvant d’élution. Les écarts-types relatifs (É.-T.R.) (dans une même journée et d’une journée à l’autre) de toutes les analyses étaient inférieurs à 6,4 % pour le cidre de pomme avec un niveau de dopage de 5 mg/L et inférieurs à 3,9 % (sauf pour le 2-FA) pour le vin avec un niveau de dopage de 0,5 mg/L. Les limites de détection (LD) et les limites de dosage (LQ) étaient inférieures (LD 0,002–0,093 mg/L, LQ 0,01–0,31 mg/L) aux concentrations habituelles de ces composés dans de telles matrices d’aliments. Les taux de récupération absolus de tous ces composés étaient supérieurs à 77,8 % (la plupart étaient dans la gamme 80,5–103 %) à différents niveaux de dopage (cidre de pomme 0,5–50 mg/L). Ces résultats montrent que la méthode développée est précise, sensible, robuste et possède une bonne sélectivité.

Date de modification :