Recent weed control, weed management, and integrated weed management.

Harker, K.N. et O'Donovan, J.T. (2013). « Recent weed control, weed management, and integrated weed management. », Weed Technology, 27(1), p. 1-11. doi : 10.1614/wt-d-12-00109.1  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La lutte intégrée contre les mauvaises herbes peut être définie comme une approche globale intégrant diverses méthodes qui visent à avantager les cultures par rapport aux mauvaises herbes. La lutte intégrée en milieu agricole est pratiquée à différents degrés dans le monde. Elle permet de ramener les populations de mauvaises herbes à des niveaux acceptables, de réduire l’impact environnemental de chacun des moyens utilisés pour lutter contre les mauvaises herbes, d’accroître la durabilité des systèmes culturaux et de réduire la pression sélective favorisant la résistance aux herbicides. Il y a un débat quant à savoir si les programmes de lutte reposant sur la simple utilisation d’herbicides ont fait place à des moyens de lutte intégrés davantage diversifiés. Compte tenu de l’évolution rapide et de la propagation des mauvaises herbes résistantes aux herbicides, on pourrait croire que la lutte intégrée constitue un sujet de recherche majeur pour les spécialistes des mauvaises herbes. Dans le cadre de notre étude, nous avons pris connaissance des articles scientifiques publiés de 1995 au 1er juin 2012 afin d’examiner les activités de recherche réalisées sur les techniques de lutte contre les mauvaises herbes et la combinaison des diverses techniques de lutte intégrée dans les systèmes culturaux. Les auteurs américains ont publié davantage d’articles sur les mauvaises herbes et la lutte intégrée que les auteurs provenant d’autres pays. En pondérant les articles sur la lutte intégrée en fonction de la population nationale, des terres arables ou de la production des cultures, nous avons toutefois constaté que les auteurs provenaient principalement de la Suisse, des Pays-Bas, de la Nouvelle-Zélande, de l’Australie et du Canada. De nombreux faits témoignent d’une intensification des activités de recherche sur les stratégies de lutte sans herbicides et sur les stratégies intégrant d’autres moyens de lutte à l’utilisation d’herbicides. Cependant, on compte encore aujourd’hui plus d’articles sur les moyens de lutte chimiques que d’articles portant sur d’autres moyens de lutte contre les mauvaises herbes, ce qui continue à retarder l’avancement de la malherbologie en tant que discipline équilibrée.

Date de modification :