Structural analysis of a pectic polysaccharide from boat-fruited sterculia seeds.

Wu, Y., Ai, L., Wu, J., et Cui, S.W. (2013). « Structural analysis of a pectic polysaccharide from boat-fruited sterculia seeds. », International Journal of Biological Macromolecules, 56, p. 76-82. doi : 10.1016/j.ijbiomac.2013.01.005  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La structure chimique d’un polysaccharide pectique hydrosoluble (sterculia APS) isolé de graines de sterculia boat-fruited (Semen Sterculiae Lychnophorae) a été déterminée par hydrolyse acide partielle, analyse de méthylation et spectroscopie de résonance magnétique nucléaire (RMN) 1D/2D. Les résultats de l’hydrolyse acide partielle ont révélé que sterculia APS contient des unités d’acide galacturonique et de rhamnose dans son squelette, et des résidus d’arabinose, de galactose et de xylose dans ses chaînes latérales. À partir des résultats combinés de l’analyse de méthylation et de la spectroscopie de RMN, nous avons proposé une structure possible pour l’ APS, qui est la suivante : le squelette est constitué d’homogalacturonane (HG) nommé régions lisses par liaison linéaire de 1,4 α d-GalpA, et de rhamnogalacturonane-I (RG-I) appelé régions pileuses par liaison de →4) α d GalpA-(1 → 2)-α-l-Rhap-(1 → partiellement substituée à des unités de rhamnose en O 4. Les résidus GalpA étaient partiellement estérifiés avec des méthyles et O-acétylés sur C-2 et/ou C-3. Les chaînes latérales étaient principalement composées d’arabane et d’arabinogalactane par liaisons de T-, 1,3-, 1,5-l-Araf et T-, 1,4-, 1,6-, 1,3,6-, 1,3,4-d-Galp, attachées au O-4 des unités de rhamnose du squelette.

Date de modification :