Anti-Escherichia coli O157:H7 properties of purple prairie clover and sainfoin condensed tannins.

Liu, X.-L., Hao, Y.-Q., Jin, L., Xu, Z.J., McAllister, T.A., et Wang, Y. (2013). « Anti-Escherichia coli O157:H7 properties of purple prairie clover and sainfoin condensed tannins. », Molecules, 18(2), p. 2183-2199. doi : 10.3390/molecules18022183  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons évalué l’activité anti-Escherichia coli des tannins condensés (TC) de la dalée violette (Dalea purpurea Vent.) et du sainfoin cultivé (Onobrychis viciifolia) en comparant leurs capacités à réagir avec des protéines et des liposome, à causer l’agrégation de cellules et à modifier la morphologie et la perméabilité de la membrane externe. Les TC de la dalée ont présente une plus grande capacité de précipitation de protéines (P < 0,01) que ceux du sainfoin, peu importe qu’on utilisait l’albumine sérique bovine ou la ribulose 1,5 diphosphate carboxylase comme protéine modèle. La concentration inhibitoire minimale des TC de la dalée était de quatre à six fois plus faible que ceux du sainfoin pour deux souches d’E. coli et cinq souches d’E. coli O157:H7. La perméabilité de la membrane externe d’E. coli exposés à 10 µg/mL de l’un ou de l’autre des deux types de TC était plus élevée (P < 0,05) que chez les témoins, et elle était plus élevée (P < 0,05) pour les CT de la dalée que pour ceux du sainfoin. L’ajout de 50 ou 200 µg/mL de TC a causé une agrégation de cellules qui était plus évidente (P < 0,05) pour les TC de la dalée que pour ceux du sainfoin. La microscopie électronique à transmission a révélé de la matière opaque aux électrons à la surface des cellules exposées à 50 µg/mL de TC de la dalée. La plus forte activité anti E. coli des TC de la dalée par rapport à ceux du sainfoin était attribuable à leur plus grande capacité de précipitation des protéines qui a accru la perméabilité de la membre externe et a favorisé l’agrégation des cellules.

Date de modification :