Effects of enzyme complex supplementation to a paddy-based diet on performance and nutrient digestibility of meat-type ducks.

Kang, P., Hou, Y.Q., Toms, D., Yan, N.D., Ding, B.-Y., et Gong, J. (2013). « Effects of enzyme complex supplementation to a paddy-based diet on performance and nutrient digestibility of meat-type ducks. », Asian-Australasian Journal of Animal Science, 26(2), p. 253-259. doi : 10.5713/ajas.2012.12479  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le riz brut (paddy) est rarement donné aux animaux en raison de sa teneur élevée en fibres. Dans cette étude, nous avons examiné comment l’ajout d’un complexe enzymatique constitué de xylanase, de bêta‑glucanase et de cellulase à des rations à base de riz brut influe sur la performance de croissance et la digestibilité des éléments nutritifs chez des canards de chair. Nous avons mené deux expériences dans lesquelles des canards de chair (Cherry Valley) ont été répartis au hasard en quatre groupes de traitement : 1) ration de base de maïs et de soja; 2) ration de base de maïs, de riz brut et de soja; 3) ration de base de maïs, de riz brut et de soja additionnée du complexe enzymatique à raison de 0,5 g/kg d’aliment; 4) ration de base de maïs, de riz brut et de soja additionnée du complexe enzymatique à raison de 1,0 g/kg d’aliment. Les résultats montrent que, chez les canards recevant le complexe enzymatique, le gain pondéral quotidien moyen a augmenté, alors que la consommation quotidienne moyenne de nourriture et l’indice de consommation ont diminué de façon significative (p < 0,05), et qu’il n’y avait pas de différence entre la consommation quotidienne moyenne des canards qui recevaient la ration de base de maïs, de riz brut et de soja, et celle des animaux qui recevaient la ration à base de maïs et de soja, et ce, quel que soit le stade de l’expérience (p < 0,05). Lorsque le maïs a été partiellement remplacé par du riz brut, la digestibilité des protéines brutes (PB) a diminué, alors que celle des fibres résistantes aux détergents neutres (NDF) a augmenté (p < 0,05); la concentration du complexe enzymatique ajoutée a eu un effet significatif, tant sur la digestibilité des PB que sur celle des NDF (p < 0,05). Par ailleurs, l’ajout du complexe enzymatique a entraîné une augmentation significative de la quantité d’énergie métabolisable apparente (p < 0,05), mais ni le type de ration ni la concentration d’enzymes n’ont eu d’effet (p > 0,05) sur ce paramètre. Les résultats de nos travaux montrent que l’ajout de xylanase, de bêta‑glucanase et de cellulase à une ration à base de maïs, de riz brut et de soja peut améliorer la performance de croissance et la digestibilité des éléments nutritifs chez les canards de chair.

Date de modification :