Protein or energy restriction during late gestation alters fetal growth and visceral organ mass: An evidence of intrauterine programming in goats.

He, Z.X., Wu, D.Q., Sun, Z.H., Tan, Z.L., Qiao, J.Y., Ran, T., Tang, S.X., Zhou, C.S., Han, X.F., Wang, M., Kang, J.H., et Beauchemin, K.A. (2013). « Protein or energy restriction during late gestation alters fetal growth and visceral organ mass: An evidence of intrauterine programming in goats. », Animal Reproduction Science, 137(3-4), p. 177-182. doi : 10.1016/j.anireprosci.2013.01.005  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons réussi à extraire de la lectine d’extraits bruts de petits haricots noirs (Phaseolus vulgaris) par extraction micellaire inverse (EMI). Nous avons étudié les effets de la teneur en eau de la phase organique (W0), de la force ionique, du pH, de la concentration d’aérosol-OT (AOT) et de la durée d’extraction sur l’extraction directe et les effets du pH et de la force ionique sur la rétro-extraction afin d’optimiser l’efficacité d’extraction et le facteur de purification. L’extraction directe de la lectine était maximale après 15 min de contact en utilisant 50 mM d’AOT dans la phase organique avec W0 27 et 10 mM de tampon citrate-phosphate à pH 5,5 contenant 100 mM de NaCl dans la phase aqueuse. La lectine a été rétro-extraite dans une phase aqueuse fraîche au moyen d’un tampon de phosphate de sodium (10 mM, pH 7,0) contenant 500 mM de KCl. Le rendement global du procédé était de 53,28 % pour la récupération des protéines et de 8,2 fois pour le facteur de purification. L’efficacité de ce procédé a été confirmée grâce à une analyse par électrophorèse sur gel.

Date de modification :