Whey protein improves survival and release characteristics of bacteriophage Felix O1 encapsulated in alginate microspheres.

Tang, Z.X., Huang, X.Q., Baxi, S., Chambers, J.R., Sabour, P.M., et Wang, Q. (2013). « Whey protein improves survival and release characteristics of bacteriophage Felix O1 encapsulated in alginate microspheres. », Food Research International, 52(2), p. 460-466. doi : 10.1016/j.foodres.2012.12.037  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Partout dans le monde, la contamination bactérienne est l’une des principales causes d’intoxication alimentaire chez l’être humain. La thérapie phagique pourrait être l’un des moyens à utiliser au lieu de l’antibiothérapie dans les productions animales destinées à l’alimentation humaine. Or, comme il a été démontré que l’acidité du milieu gastrique nuit à la viabilité des phages in vitro, ce facteur pourrait compromettre l’efficacité de la thérapie phagique. La microencapsulation des bactériophages dans des microsphères d’alginate permet de protéger les phages des acides gastriques, mais lorsqu’on a employé cette méthode chez des poussins, on a constaté que la libération des phages est trop lente. Dans les travaux présentés ici, nous avons étudié la protection et la libération in vitro de phages Felix O1 encapsulés dans des microsphères d’alginate et de protéines de lactosérum produites par extrusion. Les phages libres ont été complètement inactivés dans les minutes qui ont suivi leur exposition à du liquide gastrique simulé de pH 2,0 et 2,5, tandis que les phages encapsulés dans des microsphères d’alginate et de lactosérum étaient pour la plupart encore viables après une incubation de 2,0 h. Les phages encapsulés ont été complètement libérés des microsphères d’alginate et de lactosérum dans les 3 h suivant leur exposition à du liquide intestinal simulé. En outre, l’ajout de maltodextrine au mélange d’encapsulation a beaucoup amélioré la stabilité des phages durant le séchage à l’air et la conservation. Nos résultats indiquent que l’ajout de lactosérum aux microsphères d’alginate a amélioré la protection des phages contre l’acidité et accéléré leur libération dans le liquide intestinal simulé. Les microsphères de lactosérum et d’alginate pourraient donc mieux convenir pour la thérapie phagique par voie orale chez le poulet.

Date de modification :