Initial responses of rove and ground beetles (Coleoptera, Staphylinidae, Carabidae) to removal of logging residues following clearcut harvesting in the boreal forest of Quebec, Canada.

Work, T.T., Klimaszewski, J., Thiffault, E., Bourdon, C., Paré, D., Bousquet, Y., Venier, L., et Titus, B. (2013). « Initial responses of rove and ground beetles (Coleoptera, Staphylinidae, Carabidae) to removal of logging residues following clearcut harvesting in the boreal forest of Quebec, Canada. », ZooKeys, 258, p. 31-52. doi : 10.3897/zookeys.258.4174  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’intérêt accru que suscite l’utilisation de la biomasse dans des applications bioénergétiques soulève des questions au sujet des effets écologiques qui pourraient s’ensuivre sur la biodiversité des forêts. Nous examinons ici les premiers changements touchant l’abondance, la richesse en espèces et la composition des communautés de staphylinidés et de carabidés qui se produisent immédiatement après 1) la récolte de tiges seulement, les débris de coupe (cime et branches) étant laissés sur les lieux, et 2) la récolte d’arbres entiers, c’est-à-dire que la tige, la cime et les branches sont récoltées, dans des peuplements mûrs de sapin baumier au Québec (Canada). Pendant tout l’été 2011, un an après la récolte, nous avons collecté les coléoptères au moyen de pièges-fosses. Dans l’ensemble, les captures étaient plus importantes dans la forêt témoin, où aucune coupe n’a été faite, que dans les peuplements où des tiges ou des arbres entiers ont été récoltés, et elles étaient plus importantes dans les peuplements où des arbres entiers ont été récoltés que dans les peuplements ou des tiges seulement ont été récoltées. Dans les peuplements témoins, les captures se composaient principalement de cinq espèces, soit les staphylinidés Atheta capsularis, A. klagesi, A. strigosula et le complexe Tachinus fumipennis/frigidus et, dans une moindre mesure, les carabidés Pterostichus punctatissimus. Dans les peuplements où des arbres entiers ont été récoltés, et où il restait moins de biomasse après la récolte, l’augmentation des captures était due à la hausse des captures des staphylinidés Pseudopsis subulata, Quedius labradorensis et, dans une moindre mesure, Gabrius brevipennis. Nous avons pu caractériser les différences entre les assemblages de coléoptères des peuplements où de la biomasse a été récoltée et les assemblages des peuplements témoins, ainsi que les différences entre les peuplements où des arbres entiers ont été récoltés, et d’où les résidus de coupe ont été enlevés, et les peuplements où seulement des tiges ont été récoltées, et où les résidus de coupe ont été laissés sur place. Pour l’essentiel, toutefois, les changements globaux d’assemblage étaient une reprise des changements observés chez plusieurs des espèces abondantes.

Date de modification :