Applying lessons from the United States in developing Canada's forest inventory: A review.

Mirck, J. et Mabee, W.E. (2013). « Applying lessons from the United States in developing Canada's forest inventory: A review. », Journal of Forestry, 111(1), p. 67-74. doi : 10.5849/jof.11-088  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le Canada et les États-Unis ont instauré de nouvelles méthodes d’inventaire forestier continu au cours des 10 dernières années. Nous proposons une série de sept critères pour évaluer la capacité de ces systèmes d’inventaire à fournir, à coût raisonnable, des données pertinentes d’une grande précision à l’échelle de multiples territoires de compétence. Au Canada, l’inventaire est réalisé par des organismes fédéraux et provinciaux selon un cycle de 10 ans, alors que le cycle est de 5 ans aux États-Unis. L’intensité de l’échantillonnage est significativement plus élevée aux États­Unis qu’au Canada. L’accessibilité des données par Internet est beaucoup plus grande aux États­Unis qu’au Canada, compte tenu de la grande variété des outils et des options de rapports offertes. Le système canadien est moins coûteux, mais il a permis d’échantillonner un nombre d’arbres nettement moins élevé que le système américain, ce qui a eu une incidence sur la précision et la résolution des données. Au Canada, l’accessibilité des données est déficiente par rapport aux États­Unis. Il faudrait envisager d’augmenter l’échantillonnage de l’inventaire canadien et d’améliorer l’accès aux données pour se mettre à niveau avec le système américain.

Date de modification :