Detection of infestation by Callosobruchus maculatus in mung bean using near-infrared hyperspectral imaging.

Kaliramesh, S., Chelladurai, V., Jayas, D.S., Alagusundaram, K., White, N.D.G., et Fields, P.G. (2013). « Detection of infestation by Callosobruchus maculatus in mung bean using near-infrared hyperspectral imaging. », Journal of Stored Products Research, 52, p. 107-111. doi : 10.1016/j.jspr.2012.12.005  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le haricot mungo (Vigna radiata (L.) R. Wilczek) est l’une des principales légumineuses à grain cultivées en Inde. La bruche du niébé (Callosobruchus maculatus F.) est l’insecte qui cause le plus de dommages, sur le plan qualitatif et quantitatif, aux grains de haricot mungo durant l’entreposage. Les acheteurs de grains et les consommateurs sont de plus en plus nombreux à demander que les grains et les produits céréaliers soient totalement exempts de contamination par les insectes. À l’aide d’un système d’imagerie hyperspectrale dans le proche infrarouge (gamme de longueurs d’onde de 1 000 à 1 600 nm, intervalles de 10 nm), nous avons examiné des grains de haricot mungo non infestés et des grains infestés par des C. maculatus à différents stades de leur cycle vital. Les longueurs d’onde correspondant aux saturations les plus élevées des composantes principales (1 100, 1 290 et 1 450 nm) ont été considérées comme significatives. Six paramètres statistiques (maximum, minimum, moyenne, médiane, écart-type et variance) et dix paramètres histographiques ont été extraits des images de longueur d’onde significative et ont servi d’intrants à des classificateurs statistiques non paramétriques. La précision de classification moyenne s’est établie à plus de 85 % et 82 % respectivement lorsqu’on a utilisé les classificateurs statistiques pour identifier les grains de haricot mungo non infestés et infestés. La précision de classification selon les deux classificateurs a été plus élevée dans le cas des grains infestés par des insectes au stade nymphal ou adulte que par des insectes au stade d’œuf ou de larve.

Date de modification :