Morphological and viability changes in Escherichia coli and E. coli O157: H7 cells upon rapid shift from 6 °C to 37 °C.

Visvalingam, J., Gill, C.O., et Holley, R.A. (2013). « Morphological and viability changes in Escherichia coli and E. coli O157: H7 cells upon rapid shift from 6 °C to 37 °C. », Food Microbiology, 34(1), p. 95-99. doi : 10.1016/j.fm.2012.11.021  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La croissance de cellules de cultures d’Escherichia coli ATCC 23739 et E. coli O157:H7 02:0627 en phase exponentielle incubées à 6 °C pendant 8 jours s’est faite par élongation et formation de filaments. Lorsque les suspensions de cellules de ces cultures ont été incubées à 37 °C pendant 4 h, il y a eu peu ou pas de changement de la longueur moyenne des cellules pendant la première heure d’incubation; par la suite, les fractions de cellules allongées (> 4 ≤ 10 μm) ou filamenteuses (> 10 μm) ont diminué, et la plupart des cellules étaient de taille normale (≤ 4 μm) après 3 h. Une coloration LIVE/DEAD BacLight a révélé que ≥ 94 % des cellules étaient vivantes à 37 °C peu importe la période de temps. Une observation directe des cellules sur lames incubées à 37 °C provenant d’une culture incubée à 6 °C pendant 5 jours a révélé que peu ou pas de cellules de taille normale s’étaient divisées. Les cellules allongées des deux souches et les cellules filamenteuses d’E. coli ATCC 23739 se sont divisées en multiples cellules filles; par contre, les cellules filamenteuses d’E. coli O157:H7 se sont lysées. Les résultats indiquent que le brusque passage d’E. coli en phase exponentielle de la réfrigération à une température relativement chaude provoque l’inactivation de certaines cellules et la division d’autres en multiples cellules filles, ce qui semble indiquer que l’étendue de ces réactions opposées puisse varier grandement d’une souche à l’autre.

Date de modification :