Effects of Astragalus membranaceus root processed to different particle sizes on growth performance, antioxidant status, and serum metabolites of broiler chickens.

Zhang, G.G., Yang, Z.B., Wang, Y., et Yang, W.R. (2013). « Effects of Astragalus membranaceus root processed to different particle sizes on growth performance, antioxidant status, and serum metabolites of broiler chickens. », Poultry Science, 92(1), p. 178-183. doi : 10.3382/ps.2012-02432  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Cette étude portait sur les effets qu’un apport alimentaire de poudre de racine d’Astragalus membranaceus (PAM) ou de PAM broyée à différentes granulométries peuvent avoir sur la croissance, l’état antioxydant et les métabolites sériques des poulets à griller. Pour réaliser notre expérience, nous avons utilisé 120 poulets à griller Arbor Acres de 1 jour répartis en 5 groupes, à raison de 4 poulets par cage, que nous avons étudiés pendant la phase de démarrage (de 0 à 21 jours) et la phase de croissance (de 22 à 42 jours). Les rations expérimentales se composaient comme suit : ration de base seulement (témoin) et ration de base additionnée, à raison de 5 g/kg de ration, de PAM en particules de 300, 149, 75 ou 37 µm. Nous avons déterminé chaque semaine le gain pondéral quotidien moyen, la consommation alimentaire quotidienne et le taux de conversion alimentaire; les jours 21 et 42 de l’expérience, nous avons mesuré le rendement des carcasses ainsi que l’activité enzymatique antioxydante et les métabolites sériques. L’ajout de PAM à la ration a donné lieu à une augmentation (P < 0,01) de l’activité de la superoxyde dismutase totale (SODT) et de la glutathion peroxydase (GSHPx), mais a fait diminuer (P < 0,01) la concentration de malondialdéhyde (MDA) et de cholestérol dans le sérum des poulets aux jours 21 et 42. La réduction de la granulométrie de la PAM de 300 à 37 µm a entraîné une augmentation linéaire (P < 0,01) de l’activité de la SODT et de la GSHPx aux jours 21 et 42, mais a fait baisser de façon linéaire (P < 0,01) la concentration de MDA au jour 42. La concentration de protéines totales, d’albumine et de globuline dans le sérum a aussi augmenté (P < 0,5) ou a eu tendance à augmenter (P = 0,05 à 0,10) avec l’ajout de PAM à la ration, les valeurs augmentant de façon linéaire (P < 0,01) avec la décroissance de la granulométrie de la PAM. Toutefois, ni l’un ni l’autre des traitements n’a influé sur le gain pondéral quotidien moyen, la consommation alimentaire quotidienne ou le taux de conversion alimentaire pendant toute la durée de l’expérience; le rendement des carcasses avait toutefois augmenté (P < 0,05) au jour 42. Ajoutée à la ration à raison de 5 g/kg, la PAM a amélioré l’état antioxydant du sérum et son efficacité a augmenté de façon linéaire avec la décroissance de la granulométrie (de 300 à 37 µm), mais elle a été sans effet sur la croissance des poulets à griller.

Date de modification :