Storage studies on pinto beans under different moisture contents and temperature regimes.

Rani, P.R., Chelladurai, V., Jayas, D.S., White, N.D.G., et Kavitha-Abirami, C.V. (2013). « Storage studies on pinto beans under different moisture contents and temperature regimes. », Journal of Stored Products Research, 52, p. 78-85. doi : 10.1016/j.jspr.2012.11.003  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Pour tous les types de grains courants, il est nécessaire que les producteurs disposent de lignes directrices précisant la teneur en eau des grains et la température recommandées pour l’entreposage sécuritaire. De telles lignes directrices permettraient aux producteurs de planifier les traitements post-récolte et ainsi d’éviter l’altération de la qualité des grains ou la perte de grains. La présente étude visait à déterminer l’effet de la température d’entreposage, de la teneur en eau des grains et de la durée de la période d’entreposage sur les changements biochimiques, microbiens et physiques subis par les haricots pinto. Nous avons évalué des échantillons possédant des teneurs en eau de 12, 14, 16, 18 et 20 %, entreposés à des températures de 10, 20, 30 et 40 °C pendant 16 semaines, en vue d’élaborer des lignes directrices sur l’entreposage sécuritaire. Tous les facteurs étudiés (teneur en eau de l’échantillon, température d’entreposage et durée d’entreposage) ont eu un effet significatif (α = 0,05) sur le taux de germination, la teneur en acides gras libres des grains et la couleur du tégument. Dans le cas des échantillons possédant une teneur en eau élevée (16, 18 et 20 %) entreposés à 20, 30 et 40 °C, nous avons observé que l’augmentation de la période d’entreposage entrainait une diminution significative du taux de germination, une augmentation de la teneur en acides gras libres et un changement appréciable de la couleur du tégument. Le groupe de l’Aspergillus glaucus était prédominant dans la microflore, dans le cas de toutes les températures d’entreposage, et les espèces du genre Penicillium étaient elles aussi communes dans les échantillons entreposés à basse température (10 et 20 °C). L’entreposage à des températures basses (10 et 20 °C) des haricots pinto possédant une faible teneur en eau initiale (12 et 14 %) est sécuritaire et permet le maintien durant 16 semaines d’un taux de germination, d’une couleur du tégument et d’une stabilité des communautés microbiennes acceptables. Pour pouvoir être entreposés pendant de longues périodes, les haricots pinto possédant une teneur en eau de 16, 18 et 20 % doivent respectivement subir un séchage supplémentaire avant la huitième, la cinquième et la troisième semaine d’entreposage.

Date de modification :