Dietary Cation–Anion Difference of Forage Species after Chloride Fertilization.

Tremblay, G.F., Bélanger, G., Pelletier, S., Lajeunesse, J., et Pageau, D. (2013). « Dietary Cation–Anion Difference of Forage Species after Chloride Fertilization. », Agronomy Journal, 105(2), p. 455-462. doi : 10.2134/agronj2012.0355  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La différence alimentaire cations-anions (DACA) est un indicateur du risque d’hypocalcémie chez les vaches laitières, mais il a été démontré que la fertilisation chlorée réduit la DACA dans le cas d’un petit nombre d’espèces fourragères. La présente étude visait à évaluer l’effet de deux régimes de fertilisation chlorée (0 kg Cl ha-1; 90 kg Cl ha-1 appliqué au début du printemps et 50 kg Cl ha-1 appliqué après la première récolte) sur huit espèces fourragères cultivées dans l’est du Canada, la luzerne (Medicago sativa L.), le trèfle rouge (Trifolium pratense L.), le brome inerme (Bromus inermis Leyss.), le brome des prés (Bromus biebersteinii Roemer et J.A. Schultes), la fétuque élevée [Lolium arundinaceum (Schreb.) S.J. Darbyshire], la fléole des prés (Phleum pratense L.), l’alpiste roseau (Phalaris arundinacea L.) et le pâturin des prés (Poa pratensis L.). Toutes les espèces ont été semées au cours de deux années, dans une seule localité, et ont été récoltées deux fois au cours de la première année suivant celle de chaque ensemencement. L’essai a été réalisé en parcelles divisées, à raison de quatre répétitions par traitement; les espèces étaient représentées par les parcelles principales, et les régimes de fertilisation chlorée étaient représentés par les sous-parcelles. La fertilisation chlorée a eu pour effet de réduire la DACA [(Na+ + K+) – (Cl- + S2-)] du fourrage de toutes les espèces. Dans le cas de la croissance printanière, cette réduction allait de 78 mmolc kg-1 de matière sèche (MS) chez le brome inerme et le brome des prés à 201 mmolc kg-1 MS chez l’alpiste roseau. Dans le cas de la repousse estivale, elle allait de 88 mmolc kg-1 MS chez le pâturin des prés à 269 mmolc kg-1 MS chez la fétuque élevée. La DACA variait également selon les espèces, étant maximale chez les légumineuses et minimale chez la fléole des prés, l’alpiste roseau et le pâturin des prés. Il est possible d’obtenir du fourrage à DACA inférieure à 250 mmolc kg-1 MS en cultivant du pâturin des prés sans fertilisation chlorée ou en cultivant de la fléole des prés ou de l’alpiste roseau avec fertilisation chlorée.

Date de modification :