Energy to protein ratio of grass-legume binary mixtures under frequent clipping.

Simili da Silva, M., Tremblay, G.F., Bélanger, G., Lajeunesse, J., Papadopoulos, Y.A., Fillmore, S.A.E., et Jobim, C.C. (2013). « Energy to protein ratio of grass-legume binary mixtures under frequent clipping. », Agronomy Journal, 105(2), p. 482-492. doi : 10.2134/agronj2012.0281  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les fourrages présentant un rapport énergie/protéine accru augmentent l’efficacité de l’utilisation de l’azote par les vaches laitières. Nous avons étudié des mélanges binaires composés d’une espèce de légumineuse et d’une espèce de graminée qui permettent d’accroître le rapport entre l’énergie disponible et la dégradabilité des protéines en conditions de fauchage fréquent. On a semé de la fléole des prés (Phleum pratense L.), du pâturin des prés (Poa pratensis L.), de la fétuque élevée (Schedonorus phoenix [Scop.] Holub), du dactyle pelotonné (Dactylis glomerata L.), du brome des prés (Bromus biebersteinii Roemer et J.A. Schultes) et de la fétuque des prés (Festuca elatior L.) avec soit de la luzerne (Medicago sativa L.), du trèfle blanc (Trifolium repens L.) ou du lotier corniculé (Lotus corniculatus L.). On a déterminé les fractions de glucides et de protéines (Cornell Net Carbohydrate and Protein System), d’autres propriétés nutritionnelles ainsi que le rendement en matière sèche (MS) aux deux premières récoltes de la première année de production en deux sites dans l’est du Canada. Les mélanges contenant de la luzerne présentaient un rapport plus important en glucides hydrosolubles (GH) sur protéines brutes (PB) et en fractions de glucides facilement dégradables sur fractions de protéines facilement dégradables en comparaison de la moyenne de tous les mélanges. Par contre, ils présentaient une digestibilité réduite des fibres solubles dans les détergents neutres et de la matière sèche, une plus grande concentration de fibres et un rendement similaire. Les mélanges contenant de la fétuque des prés et de la fétuque élevée présentaient un rapport GH/PB, un rendement et une concentration de fibres plus élevés que la moyenne de tous les mélanges. Les mélanges de fétuque des prés avec n’importe quelle espèce de légumineuse, en particulier la luzerne, présentaient la meilleure combinaison d’un rapport GH/PB (0,70) et d’un rendement élevés ainsi que d’une digestibilité moyenne. Il reste à déterminer la faisabilité du maintien de cette composition avantageuse tout au long de la saison de croissance et au fil de plusieurs années de culture.

Date de modification :