Chapter Seven - Ridge-Furrow Mulching Systems - An Innovative Technique for Boosting Crop Productivity in Semiarid Rain-Fed Environments.

Gan, Y.T., Siddique, K.H.M., Turner, N.C., Li, X.-G., Niu, J., Yang, C., et Liu, L. (2013). « Chapter Seven - Ridge-Furrow Mulching Systems - An Innovative Technique for Boosting Crop Productivity in Semiarid Rain-Fed Environments. », Advances in Agronomy (Book series), 118, p. 429-476. doi : 10.1016/B978-0-12-405942-9.00007-4  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La demande alimentaire à la hausse due à l’accroissement de la population humaine nécessite des augmentations importantes de la productivité des cultures. Dans les régions arides et semi arides où l’approvisionnement en eau est restreint et où l’on pratique une culture non irriguée, l’amélioration de l’efficacité d’utilisation des précipitations (PUE) est essentielle pour atteindre cet objectif. Le présent chapitre examine le fondement scientifique de l’utilisation d’un système à billons et sillons avec pallis en vue d’accroître l’efficacité d’utilisation des précipitations, et résume les effets de ce système sur le rendement des cultures, les microclimats, les attributs des sols et la durabilité de l’environnement. Des études ont montré que l’utilisation de pallis fait de paille, de pellicule plastique ou de gravier/sable à la surface du sol réduit de façon considérable l’évaporation de l’humidité dans le sol, augmente la quantité d’eau disponible pour les plantes cultivées et réduit l’érosion du sol causé par le vent et l’eau. Le paillis de plastique augmente la température de la couche superficielle du sol par temps frais, au printemps, et favorise la croissance des plantes. En été, par temps chaud, le paillis de paille peut réguler la température du sol et empêcher la couche superficielle d’atteindre des températures nuisant à la croissance des plantes. L’utilisation d’un système à billons et sillons avec pallis de plastique sur les billons et pallis de paille sur les sillons permet de canaliser l’eau vers les sillons, ce qui améliore l’infiltration de l’eau dans le sol et la quantité d’eau disponible pour les cultures. Les microclimats sous les billons et les sillons couverts de paillis favorisent l’activité microbienne du sol, augmentent sa biodiversité et améliorent les retombées positives pour l’environnement. L’efficacité du système à billons et sillons est mise en évidence par la hausse du rendement des cultures, qui est de l’ordre de 20 à 180 % par rapport au rendement des cultures à plat classiques. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour documenter les forces physiochimiques, les aspects techniques détaillés et les possibles inconvénients de ce système de plantation et, surtout, pour définir sa durabilité à long terme. Cependant, nous croyons fermement que le système à billons et sillons constitue une approche novatrice qui permet d’augmenter la disponibilité de l’eau pour les cultures, d’améliorer la productivité du sol et d’accroître la sécurité alimentaire dans les régions arides et semi arides où l’on pratique une culture non irriguée.

Date de modification :