Effet d’un traitement à la silymarine (Silybum marianum) sur les concentrations de prolactine chez la truie cyclique. Brève communication.

Loisel, F., Quesnel, H., et Farmer, C. (2013). « Effet d’un traitement à la silymarine (Silybum marianum) sur les concentrations de prolactine chez la truie cyclique. Brève communication. », Canadian Journal of Animal Science, 93(2), p. 227-230. doi : 10.4141/cjas2012-024  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Il a é té démontré qu’un extrait (silymarine) de la plante Silybum marianum (chardon-Marie) augmente les concentrations de prolactine dans le sang des rates cycliques. Une étude dose-réponse a é té entreprise afin de vérifier les propriétés s hyperprolactinémiques de la silymarine chez la truie cyclique. A cette fin, 44 truies sevrées ont été divisées en 4 groupes recevant 0, 1, 2 ou 4 g j-1 de silymarine pendant huit jours consécutifs. Des échantillons sanguins ont été obtenus aux jours 1 (premier jour de traitement, débutant 24 à 48 h après le début de l’oestrus), 2, 3 et 9. Les concentrations de prolactine, progestérone, estradiol-17b et leptine ont été dosé es. La silymarine n’a pas augmenté les concentrations de prolactine à aucune des doses utilisées et n’a pas affecté non plus les concentrations des autres hormones mesurées (P>0.1).

Date de modification :