Monitoring Current Season Spread of Potato virus Y in Potato Fields Using ELISA and Real-time RT-PCR.

Fageria, M.S., Singh, M., Nanayakkara, U.N., Pelletier, Y., Nie, X., et Wattie, D. (2013). « Monitoring Current Season Spread of Potato virus Y in Potato Fields Using ELISA and Real-time RT-PCR. », Plant Disease, 97(5), p. 641-644. doi : 10.1094/PDIS-03-12-0283-RE  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

En 2009 et 2010, nous avons étudié la propagation en cours de saison du virus Y de la pomme de terre (PVY) dans 11 champs de pomme de terre, chez six cultivars, au Nouveau-Brunswick, au Canada. Nous avons sélectionné 100 plantes dans chaque champ, et nous avons déterminé si elles avaient été infectées par le PVY au cours de la saison de culture, au moyen d’un essai ELISA et d’une analyse PCR en temps réel. Au cours de la saison, les feuilles étaient infectées chez en moyenne 0,6 % des plantes en 2009 et 2 % des plantes en 2010, alors qu’au moment de la récolte, les tubercules étaient infectés chez en moyenne 20,3 % des plantes en 2009 et 21,9 % des plantes en 2010. Dans certains champs, au moment de la récolte, les tubercules étaient infectés par le PVY chez 37 % des plantes en 2009 et 39 % en 2010. Dans le cas de l’analyse des feuilles, la PCR en temps réel a été plus efficace que l’essai ELISA pour la détection du PVY. En outre, nous avons analysé par PCR en temps réel des échantillons de feuille et de tubercules immatures prélevés sur une même plante au même moment; le taux de détection du PVY était plus élevé dans le cas des tubercules que dans celui des feuilles. Nous avons observé une corrélation positive significative entre la présence du PVY dans les tubercules immatures et la présence du PVY dans les tubercules au moment de la récolte. Les producteurs pourraient réaliser des essais avant la récolte afin de décider s’il y a lieu de procéder au défanage des plantes pour obtenir des pommes de terre de semence, si la fréquence du PVY est faible, ou de laisser les tubercules se développer pour obtenir des pommes de terre de consommation ou de transformation, si la fréquence du PVY est élevée.

Date de modification :