Effects of oat β-glucan on endurance exercise and its anti-fatigue properties in trained rats.

Xu, C., Lv, J., Lo, M., Cui, S.W., Hu, X., et Fan, M.-T. (2013). « Effects of oat β-glucan on endurance exercise and its anti-fatigue properties in trained rats. », Carbohydrate Polymers, 92(2), p. 1159-1165. doi : 10.1016/j.carbpol.2012.10.023  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons purifié du β-glucane de son d’avoine et étudié ses effets sur la course et les paramètres biochimiques qui y sont reliés. Pour notre expérience, nous avons utilisé des rats Sparsgue-Dawley mâles de 4 semaines nourris ou non de β-glucane de son d’avoine (312,5 mg kg-1 jour-1) pendant 7 semaines; après cette période, nous avons placé les rats sur un système de tapis roulant pour les épuiser. Tous les rats ont été immédiatement sacrifiés après cet exercice prolongé, et les principaux substrats métaboliques du sérum et du foie ont été dosés. Les résultats indiquent que l’ajout de β-glucane d’avoine à la ration des rats peut réduire leur poids dans une mesure significative et accroître leur temps de course maximum par comparaison aux rats témoins normaux (P < 0,05). De plus, le β-glucane d’avoine a entraîné la baisse de la concentration d’azote uréique et de lactate dans le sang et l’activité de la créatine kinase sérique, tandis que la concentration d’acides gras non estérifiés et l’activité de la déshydrogénase lactique sérique ont baissé, de même que la teneur du foie en glycogène. Nos travaux ont donc démontré qu’un apport alimentaire de β-glucane peut améliorer l’endurance des rats et faciliter leur récupération lorsqu’ils sont épuisés.

Date de modification :