Physico-chemical characteristics and methanogen communities in swine and dairy manure storage tanks: Spatio-temporal variations and impact on methanogenic activity.

Barret, M., Gagnon, N., Topp, E., Masse, L., Massé, D.I., et Talbot, G. (2013). « Physico-chemical characteristics and methanogen communities in swine and dairy manure storage tanks: Spatio-temporal variations and impact on methanogenic activity. », Water Research, 47(2), p. 737-746. doi : 10.1016/j.watres.2012.10.047  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) constituent un grave problème environnemental lié à la gestion du fumier produit par l’industrie du bétail. Le méthane est le principal GES émis par le stockage de fumier à l’air libre. Notre étude porte sur la variabilité de paramètres physicochimiques et biologiques mesurés dans deux citernes à lisier de porc et deux citernes à lisier de vache laitière. Nous avons déterminé comment les variations entre les citernes et les variations spatiotemporelles de ces paramètres influent sur l’activité méthanogène du lisier. Nous avons effectué une régression des moindres carrés partiels qui montre que les paramètres physicochimiques et les paramètres biologiques ont grandement influé sur l’activité méthanogène. Parmi les 19 paramètres dans la régression, la concentration d’acides gras volatils a eu le plus fort effet négatif sur le taux d’émission de méthane, en raison de l’effet inhibitoire bien connu de ces composés. Nous avons observé un effet positif de l’abondance relative de deux amplicons dans l’ADN archéobactérien sur l’activité méthanogène, ce qui laisse croire que Methanoculleus spp. et peut-être Methanosarcina spp. contribueraient beaucoup à la méthanogenèse dans les citernes. Notre étude renseigne sur les mécanismes qui stimulent la méthanogenèse dans les réservoirs de lisier porcin et bovin.

Date de modification :