Antibacterial activity of peptides extracted from tryptic hydrolyzate of whey protein by nanofiltration.

Demers-Mathieu, V., Gauthier, S.F., Britten, M., Fliss, I., Robitaille, G., et Jean, J. (2013). « Antibacterial activity of peptides extracted from tryptic hydrolyzate of whey protein by nanofiltration. », International Dairy Journal, 28(2), p. 94-101. doi : 10.1016/j.idairyj.2012.09.003  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le perméat d’ultrafiltration de l’hydrolysat trypsique des protéines du lactosérum a été traité par nanofiltration (NF). Nous avons ensuite déterminé la capacité du rétentat (RNF) et du perméat (PNF) de nanofiltration à inhiber les bactéries Listeria, Staphylococcus aureus et Escherichia coli. À la concentration de 20 mg mL-1, le RNF était efficace comme inhibiteur (P < 0,001). Même si E. coli y était relativement résistant, l’effet inhibiteur du RNF sur Listeria et S. aureus était plus important à 20 mg mL−1 qu’à 10 mg mL-1 (P < 0,01). L’analyse des peptides a révélé que le RNF était riche en peptides anioniques de plus de huit acides aminés. L’activité antibactérienne de deux peptides anioniques (84-91 et 125-135) et d’un peptide cationique (36-42) dérivés de la β-lactoglobuline a été vérifiée. Le peptide 125-135 était plus inhibiteur (P < 0,05) que le 84-91 à l’égard de Listeria monocytogenes et de S. aureus, alors que le peptide 36-42 ne l’était pas. Le RNF semble avoir des propriétés naturelles d’agent de conservation biologique.

Date de modification :