Single Locus, Multiallelic Inheritance of Erucic Acid Content and Linkage Mapping of FAE1 Gene in Yellow Mustard.

Javidfar, F. et Cheng, B.F. (2013). « Single Locus, Multiallelic Inheritance of Erucic Acid Content and Linkage Mapping of FAE1 Gene in Yellow Mustard. », Crop Science, 53(3), p. 825-832. doi : 10.2135/cropsci2012.09.0552  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

En vue de mettre au point des lignées pures destinées à servir de composantes pour des variétés synthétiques de moutarde blanche (Sinapis alba L.), nous avons isolé divers variants se distinguant par leur teneur en acide érucique. Nous avons étudié le fondement génétique des variations de cette teneur au moyen des variants Y517, Y496, Y1130 et Y514, présentant respectivement une teneur en acide érucique élevée (environ 50 %), moyenne (environ 24 %), faible (environ 1,4 %) et nulle (< 0,1 %). La ségrégation de ce caractère parmi les populations BC1F1 et F2 issues de croisements Y514 × Y496 et Y514 × Y517 a révélé qu’il était contrôlé par un seul gène, avec dominance partielle de la teneur élevée. Afin de vérifier l’allélisme des gènes correspondant aux teneurs élevée, moyenne et faible en acide érucique, nous avons effectué des croisements parmi les variants Y517, Y496 et Y1130. La teneur en acide érucique demeurait contrôlée par un seul gène, et nous n’avons détecté aucun phénotype transgressif à teneur nulle dans les populations F2 issues de ces croisements. Nous en avons donc conclu que les gènes conférant les teneurs élevée, moyenne, faible et nulle en acide érucique sont en fait des allèles différents d’un même locus, que nous avons appelés « E1 », « E2 », « E3 » et « e ». À l’aide de marqueurs ILP (fondés sur le polymorphisme de longueur des introns), nous avons construit les cartes de liaison régionale du gène FAE1.E1, qui confère une teneur élevée en acide érucique, et du gène FAE1.E2, qui en confère une teneur moyenne. Nous avons ainsi pu établir que ces deux gènes ont la même position chromosomique, ce qui confirme que la teneur en acide érucique de la moutarde blanche est contrôlée par les divers allèles d’un même locus.

Date de modification :