Biodegradation of specified risk material and fate of scrapie prions in compost.

Xu, S., Gilroyed, B.H., Dudas, S., Graham, C., Neumann, N.F., Balachandran, A., Czub, S., Belosevic, M., Leonard, J.J., et McAllister, T.A. (2013). « Biodegradation of specified risk material and fate of scrapie prions in compost. », Journal of Environmental Science and Health, Part A: Toxic - Hazardous Substances & Environmental Engineering, 48(1), p. 26-36. doi : 10.1080/10934529.2012.707599  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le compostage pourrait être une solution viable, à la place de l’équarrissage et de l’enfouissement, pour l’élimination du matériel à risque spécifié (MRS), pourvu que les protéines prions infectieuses (PrPTSE) soient inactivées. Dans les travaux présentés ici, nous avons examiné la dégradation du MRS et le devenir des prions de la tremblante (PrPSc) durant une expérience de compostage en laboratoire de 28 jours, avec et sans plumes dans les matrices compostées. Le jour 14, nous avons mélangé le compost pour déclencher un second cycle de chauffage; la température a dépassé 65 °C durant le premier cycle, et 50 °C durant le second. Environ 63 % et 77 % du MRS étaient dégradés après le premier et le second cycle, respectivement. L’ajout de plumes aux matrices n’a pas changé les propriétés du compost durant le compostage, mais il s’en est suivi une augmentation (P < 0,05) de l’azote total et une baisse (P < 0,05) du rapport C/N. Toutefois, avec les plumes, la dégradation du MRS était supérieure (P < 0,05) dans une proportion de 10 % à la fin de l’expérience. Nous avons incorporé des homogénats de cerveau d’animaux atteints de tremblante à du fumier en début du compostage, puis, après extraction au dodécyl sulfate de sodium, nous avons fait un transfert de Western pour les détecter. Avant le compostage, des PrPSc ont été détectées dans le fumier (sensibilité de 1–2 log10), mais après 14 ou 28 jours de compostage, ils n’étaient plus détectables. Ce phénomène pourrait être dû à la dégradation biologique des PrPSc ou à la formation de complexes avec des composantes du compost qui ont rendu détection impossible.

Date de modification :