Développement mammaire chez le porc : effets du statut hormonal, de la nutrition et de la régie.

Farmer, C. (2013). « Développement mammaire chez le porc : effets du statut hormonal, de la nutrition et de la régie. », Canadian Journal of Animal Science, 93(1), p. 1-7. doi : 10.4141/CJAS2012-066  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Il y a trois phases de développement mammaire rapide chez le porc, soit, de 90 jours d’âge à la puberté , pendant le dernier tiers de la gestation et tout au long de la lactation. La nutrition, le statut endocrinien et la régie des cochettes et des truies pendant ces périodes peuvent affecter leur développement mammaire. Plus spécifiquement, chez les cochettes en croissance, une restriction alimentaire à partir du jour 90 est néfaste pour leur développement mammaire alors qu’un supplément avec le phytoestrogène génistein ou une augmentation des concentrations circulantes de prolactine stimule la mammogénèse. En fin de gestation, une inhibition de la relaxine ou de la prolactine diminue drastiquement le développement mammaire et un apport trop élevé d’énergie dans la diète est nuisible pour la mammogénèse. Il semble aussi que l’alimentation de la truie en gestation puisse affecter le développement mammaire de ses rejetons à la puberté . Plusieurs facteurs de régie tels la taille de la portée, l’intensité de la tétée et l’utilisation ou non d’une tétine dans la lactation précédente affectent la quantité de tissu mammaire présent en fin de lactation. Le développement mammaire est suivi du processus essentiel d’involution constitué d’une régression rapide et drastique du tissu parenchymateux. Cette involution peut avoir lieu soit après le sevrage ou en début de lactation si une tétine n’est pas utilisée régulièrement. Malgré nos connaissances actuelles, il est évident qu’il reste beaucoup à apprendre afin de développer les meilleurs systèmes de régie pour les cochettes de remplacement et les truies en gestation et lactation qui permettront de maximiser leur production laitière.

Date de modification :