Lactic Acid Bacteria and Bifidobacteria Attenuate the Proinflammatory Response in Intestinal Epithelial Cells Induced by Salmonella enterica Serovar Typhimurium.

Carey, C.M. et Kostrzynska, M. (2013). « Lactic Acid Bacteria and Bifidobacteria Attenuate the Proinflammatory Response in Intestinal Epithelial Cells Induced by Salmonella enterica Serovar Typhimurium. », Canadian Journal of Microbiology, 59(1), p. 9-17. doi : 10.1139/cjm-2012-0446  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’inflammation est une réponse physiologique aux infections ou à des dommages tissulaires ; toutefois, des réponses immunes anormales peuvent conduire à une inflammation chronique et contribuer à la progression de maladies. Différentes composantes de la diète dont les bactéries lactiques probiotiques et prébiotiques ont la capacité de moduler les réponses inflammatoires intestinales. Un facteur en particulier, la chémokine interleukine-8 (IL-8, CXCL-8), est un des principaux médiateurs de la réponse inflammatoire. Le but de cette étude était d’examiner la modulation de la réponse inflammatoire de l’hôte induite par Salmonella enterica sérovar Typhimurium DT104 en présence de bactéries lactiques probiotiques (BLP) sélectionnées, isolées de l’humain et de laiteries et d’animaux de ferme. L’expression génique d’IL-8 et la production de la protéine par les cellules HT-29 ont été respectivement évaluées par PCR en temps réel et par ELISA. La pré-incubation des cellules HT-29 avec Lactobacillus kefir IM002, Bifidobacterium adolescentis FRP 61, Bifidobacterium longum FRP 68 et FRP 69, Bifidobacterium breve FRP 334 et Leuconostoc mesenteroides IM080 inhibait significativement la sécrétion d’IL-8 induite par Salmonella Typhimurium DT104. La co-culture des probiotiques sélectionnés et de Salmonella Typhimurium DT104 réduisait la production d’IL-8, alors que les probiotiques potentiels et les BLP n’avaient pas d’effet sur la sécrétion d’IL-8 chez les cellules HT-29 pré-incubées avec Salmonella Typhimurium DT104 avant l’ajout des probiotiques. Le surnageant de L. kefir IM002 réduisait aussi significativement la production d’IL-8. En conclusion, notre étude suggère que les bifidobactéries probiotiques et les BLP modulent l’induction de la cytokine et possèdent des propriétés antiinflammatoires; cependant, leur efficacité dépend de la souche.

Date de modification :