Molecular cytogenetic analysis of wheat-Elymus repens introgression lines with resistance to Fusarium head blight.

Zeng, J., Cao, W., Hucl, P.J., Yang, Y., Xue, A.G., Chi, D., et Fedak, G. (2013). « Molecular cytogenetic analysis of wheat-Elymus repens introgression lines with resistance to Fusarium head blight. », Genome, 56(1), p. 75-82. doi : 10.1139/gen-2012-0130  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L'Elymus repens (L.) Gould (2n = 6x = 42, StStStStHH) est une agropyre hexaploïde pérenne de la tribu des Triticeae et un lointain parent du blé tendre Triticum aestivum L. (2n =6x = 42, AABBDD). À titre de source potentielle de résistance à la fusariose de l'épi, l'E. repens a été croisé au blé tendre afin de transférer des gènes de résistance. La descendance a été fixée par filiation monograine. Au total, huit lignées BC1F9 ont été choisies et caractérisées au cours de ce travail. Le nombre de chromosomes au sein de ces lignées variait entre 42 et 56 incluant des lignées à 44, 52 et 54 chromosomes. Toutes les lignées étaient stables sur le plan du comportement cytologique et méiotique des chromosomes. La fréquence des univalents variait entre 0,34 et 2,36 par cellule et, similairement, la fréquence de multivalents n'excédait pas 1 % chez ces lignées. Des analyses GISH ont révélé que le nombre de chromosomes intacts du blé variait entre 40 et 44. De nombreuses translocations ont été détectées chez toutes les lignées. Les translocations impliquaient des segments chromosomiques du blé et des génomes St et H de l'E. repens. De plus, des chromosomes portant des translocations trigénomiques ont été détectés chez certaines lignées. Les introgressions au sein des chromosomes du blé incluaient non seulement des segments terminaux mais aussi des segments internes. La résistance à la fusariose chez ces huit lignées, telle que mesurée par inoculation ponctuelle des épis, variait entre 5,65 % et 11,46 % d'épillets infectés, tandis que les cultivars témoins T. aestivum ‘Roblin’ et T. aestivum ‘Crocus’ en présentaient respectivement 100 % et 85 %.

Date de modification :