Integrating socio-economic and soil biophysical assessments using a land use allocation model.

Du, Y., Huffman, E.C., Toure, S., Feng, F., Gameda, S.B., Green, M., Liu, T.T., et Shi, X.H. (2013). « Integrating socio-economic and soil biophysical assessments using a land use allocation model. », Soil Use and Management, 29(1), p. 140-149. doi : 10.1111/sum.12018  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nos travaux visent à relier des macromodèles économiques à grande échelle spatiale, comme le Modèle d'analyse régionale de l'agriculture du Canada (MARAC), et de petits modèles de processus biophysiques (s’appliquant à petite échelle) utilisés pour des évaluations environnementales, en mettant au point un modèle d'affectation des usages des sols (MAUS). Le MAUS doit servir à l’évaluation environnementale de scénarios économiques en appliquant les changements dans la répartition régionale des cultures prédits par le MARAC à des polygones de pédo-paysage du Canada, beaucoup plus petits, grâce à une méthode d’optimisation axée sur le potentiel des sols, la productivité relative des cultures et l’usage actuel des sols. Nous avons mis au point les procédures en effectuant de la programmation linéaire pour optimiser la production des cultures sur de grandes régions, en fonction des prix actuels des produits agricoles et de la productivité des terres, puis en appliquant les résultats aux polygones de pédo-paysage, beaucoup plus petits, selon le potentiel des sols. Pour vérifier la validité de notre MAUS prototype, nous avons comparé par la méthode des résidus cumulés la répartition des cultures prédite aux données réelles sur les cultures du Recensement de l’agriculture. Nous concluons que cette version du MAUS prédit dans une certaine mesure la répartition spatiale des usages des sols, mais qu’elle doit être améliorée. Nous abordons la possibilité de perfectionner le MAUS à l’aide du Système de classification des terres selon leurs aptitudes pour les cultures (LSRS).

Date de modification :