Breeding Strawberry Plants Resistant to Angular Leafspot Disease.

Jamieson, A.R., Hildebrand, P.D., et Renderos, W.E. (2013). « Breeding Strawberry Plants Resistant to Angular Leafspot Disease. », International Journal of Fruit Science, 13(1-2), p. 28-35. doi : 10.1080/15538362.2012.696959  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La bactérie Xanthomonas fragariae cause la tache anguleuse, maladie d’importance économique. Aucun fraisier cultivé (Fragaria × ananassa) ne possède une résistance élevée à cette maladie. En 2002, le Fruit Laboratory du Beltsville Agricultural Research Center a introduit comme sources de résistance les génotypes octoploïdes ‘US 4808’ et ‘US 4809’, issus du F. virginiana. Nous avons effectué un rétrocroisement sur trois générations avec différents parents récurrents de l’espèce F. × ananassa ainsi qu’un criblage pour la résistance, au moyen d’une technique d’inoculation par pulvérisation, suivis d’une sélection fondée sur les caractères horticoles, en vue d’obtenir des génotypes à résistance améliorée. Nous avons ensuite réalisé des croisements génotype résistant × génotype sensible; 0 à 21 % de la descendance ainsi obtenue était résistante, avec une moyenne de 4,8 % pour les 25 croisements. La présence de caractères indésirables, comme des fruits petits et mous, des feuilles panachées, des fleurs pistillées et des plantes sensibles au blanc, ont ralenti les progrès, mais il est possible de surmonter ce problème de proximité entre gène recherché et gène nuisible (linkage drag) en augmentant la taille de la population et le nombre de générations obtenues par rétrocroisement. Deux croisements génotype résistant × génotype résistant ont été effectués en 2009 et ont respectivement produit 32,2 et 32,7 % de semis résistants.

Date de modification :